L'info régionale

Réseaux sociaux

Les végans dans nos lycées !

lundi-vert

Les végans dans nos lycées !

Suite à la parution dans le Républicain Lorrain du 22 janvier 2019 de l’article « L’association L214 alerte les lycéens sur la surconsommation de viande », la Coordination Rurale de la Moselle se doit de réagir pour que la désinformation ne prenne pas le dessus sur la réalité.
La CR57 a en effet été très surprise d’apprendre que l’association végane L214 ait pu intervenir dans le lycée Saint Vincent de Paul d’Algrange.

La CR57 tient à défendre notre mode de vie et condamne les actions des extrémistes qui cherchent à imposer leur mode de vie marginal. Chacun est libre de choisir le régime alimentaire qu’il souhaite pour lui-même, mais le prosélytisme orchestré autour du véganisme n’est pas acceptable.
Consommer moins et mieux ne veut pas dire arrêter.
Pour donner des conseils en nutrition, il conviendrait d’inviter des docteurs nutritionnistes ou des diététiciens, plus à même de conseiller des lycéens que des associations anti-élevage.

La CR57 rappelle également que le modèle agricole mosellan est basé sur la polyculture et l’élevage, et que les animaux d’élevage entretiennent et valorisent des prairies non mécanisables ou inondables, qui sont des puits de carbone.
L’arrêt de l’élevage serait une catastrophe environnementale, et économique.

Enfin, la CR57 trouve inacceptable de laisser quelques uns décrédibiliser le noble métier d’éleveur. Chaque jour, les éleveurs prennent soin de leurs animaux, respectent dans leur immense majorité la réglementation et se battent pour bien nourrir la population.
Il est temps de reconnaître les services rendus par les agriculteurs !

L214 : une association végan

Nous ne pouvons pas accepter que L214 se présente comme une association de défense du bien-être animal. L214 n’est pas une association wellfariste, mais est clairement abolitionniste. L214 est contre la finalité de l’élevage, et souhaite sa suppression.
Cela va de l’élevage viande, en passant par l’élevage laitier, l’apiculture, la pêche. Supprimer l’élevage, c’est supprimer une économie, supprimer des filières et des emplois, supprimer une culture, supprimer la gastronomie (plus de pâtisseries, de boucheries, de poissonneries, de traiteurs, etc.), l’artisanat (travail du cuir).

Lundi vert

La Coordination Rurale a lancé un manifeste signé par 500 agriculteurs (dont plusieurs mosellans) en réponse à l’appel des 500 « personnalités » pour un Lundi Vert.

Nous estimons qu’inviter les Français à se priver de viande et de poisson le lundi est une fausse bonne solution aux problèmes soulevés. L’appel du Lundi Vert engendre plusieurs amalgames en laissant penser que l’élevage serait mauvais pour l’environnement et serait l’un des principaux responsables du changement climatique.

La CR rappelle que l’agriculture française a été reconnue, pour la troisième année consécutive, comme le modèle le plus durable du monde en obtenant la première place du Food Sustainability Index.

Plutôt que de s’interdire la viande et le poisson le lundi, appelons chaque citoyen, chaque consommateur, à soutenir ses agriculteurs en ayant une consommation raisonnable et raisonnée, en achetant de la viande issue des élevages les plus vertueux : les élevages français !

[ Lire le manifeste des 500 agriculteurs ]