L'info régionale

Réseaux sociaux

Les tracteurs en ville contre l’agribashing

agribashing

Les tracteurs en ville contre l’agribashing

Plusieurs dizaines d’agriculteurs de Charente se sont réunis ce mardi 8 octobre pour dénoncer le phénomène actuel d’agribashing dont ils sont victimes, mais aussi les Zones de non-traitement (ZNT) et les accords de libre-échange CETA/MERCOSUR.

Au volant de leurs tracteurs, ils n’ont pas hésité à quitter leurs exploitations malgré le travail à faire pour répondre à l’appel de la Coordination Rurale 16.

Première étape : mairie de La Couronne !

   

Le 16 septembre dernier, Jean-François Dauré, maire de La Couronne, a signé un arrêté interdisant l’utilisation de pesticides à une distance inférieure à 150 m de toute parcelle cadastrale de sa commune comprenant un bâtiment à usage d’habitation ou professionnel.

Pour la CR 16, l’initiative locale de ce maire ne fait qu’envenimer les tensions déjà existantes entre les riverains et les agriculteurs. Pris sans aucune concertation avec le monde agricole, cet arrêté « coup de poing » stigmatise un peu plus nos pratiques, pourtant les plus vertueuses et contrôlées au monde. Que souhaite M. Dauré ? Une commune sans pesticides, une commune sans agriculteurs ?

Nous avons pu lui faire part de notre vision de l’agriculture, celle pour qui nous nous levons tous les matins. Oui, nous avons parfois besoin de traiter nos céréales, nos vignes, mais nous le faisons toujours dans les règles.

Seconde étape : préfecture de Charente !

         

Après cet entretien intéressant mais improductif avec M. Dauré, qui ne retirera pas son arrêté et ira jusqu’au tribunal administratif, les agriculteurs de la CR 16 ont repris les tracteurs, direction la préfecture.

Bouchons et klaxons sur la RN10 Bordeaux-Poitiers, puis en centre-ville d’Angoulême, pour une arrivée très remarquée devant les grilles de la préfecture, fermées.

Mme Lajus, préfète de Charente, ne pouvant pas nous recevoir, c’est avec Mme Balsa, secrétaire générale de la préfecture, que nous avons pu nous entretenir. Mme Lajus a tout de même franchi les grilles de la préfecture pour venir à la rencontre des agriculteurs et discuter avec les responsables de la manifestation afin de comprendre nos revendications.

À la suite du long entretien avec Mme Balsa, au cours duquel elle a reconnu être d’accord avec nos positions et nos arguments, les manifestants ont pu profiter d’un casse-croûte bien mérité au pied des grilles de la préfecture.

Cette manifestation ne règle pas les questions qu’elle a soulevées, mais elle a le mérite d’alerter les élus et la population sur les souffrances, tant sur le plan économique que psychologique, qui rongent le monde agricole. Pas de pays sans paysans !

https://www.youtube.com/watch?v=oWD5CbbC7lI

https://www.facebook.com/Charentelibre16/videos/433232527550548/

https://www.coordinationrurale.fr/wp-content/uploads/2019/10/France_Agricole-manif-Charente.jpg

https://www.charentelibre.fr/2019/10/07/charente-les-paysans-ne-veulent-pas-etre-des-pestiferes,3497251.php

https://www.charentelibre.fr/2019/10/08/journee-de-mobilisation-contre-l-agribashing-une-trentaine-de-manifestants-a-la-couronne,3497685.php

https://www.sudouest.fr/2019/10/08/charente-les-agriculteurs-vent-debout-contre-le-president-du-grand-angouleme-6670833-813.php