La crise de la Covid-19 a eu de nombreuses répercussions sur l’économie des exploitations porcines françaises. Dans ce contexte, l’État a décidé de mettre en place, pour les élevages porcins, plusieurs dispositifs d’aides.

Le premier dispositif est une aide d’urgence à la trésorerie de 75 M€, déployé depuis février 2022 et qui s’est clôturé il y a quelques jours. (article CR sur le sujet : Modalités de mise en œuvre du dispositif d’aide d’urgence pour la filière porcine)

Le deuxième dispositif, appelé « aide de structuration », est une aide prenant en charge des pertes calculées sur la base de forfaits et qui vient en complément du premier dispositif. L’enveloppe maximale est de 175 millions d’euros. Cette aide consiste en la prise en charge d’une partie de la perte économique des élevages porcins pour compenser la baisse du prix de vente de leur production et la hausse de leur coût de production qui provoquent un effet ciseau important.

Le montant minimum éligible est de 500 € par demandeur. Les aides octroyées ne peuvent excéder un plafond de 290 000 € par entreprise (en comprenant toutes les aides « Covid-19 » dont le volet 1 – 15 000 €/exploitation).

Retrouvez plus d’informations sur cette aide en cliquant ici.

Les demandes pourront être déposées à partir du 25 avril 10h jusqu'à épuisement des crédits, et au plus tard jusqu’au 15 mai 2022.

Les demandes seront obligatoirement faites en ligne sur le site "la plate-forme d'acquisition des données (PAD)" de FranceAgrimer. L’accès au formulaire ne pourra se faire qu’à l’aide d’un numéro de SIRET valide.

Une Foire à Questions (FAQ) sera bientôt à votre disposition sur le portail FranceAgriMer pour répondre à vos interrogations.

Un guide de dépôt est disponible pour vous aider lors de la saisie de vos informations.

Dans la même catégorie

Porcs
Porcs
Viande
Porcs