Les éleveurs de la Coordination Rurale (CR) sont scandalisés par la signature d’un accord commercial avec la Nouvelle-Zélande qui accordera de nouveaux contingents sur les productions animales.

« C’est à croire que nos dirigeants politiques sont schizophrènes ! Alors qu'on sort des confinements liés au Covid-19 et qu'on est en pleine guerre d'Ukraine, ils disent vouloir faire de la souveraineté alimentaire de l'Europe une priorité, mais ils mettent en place une nouvelle Politique agricole commune (PAC) imposant des contraintes fortes aux agriculteurs, pour finalement signer des accords pour importer des productions moins disantes de l'autre bout du monde avec un bilan carbone ahurissant. C'est une honte ! », s’insurge Nathalie Boudot, éleveuse d’ovins dans l'Allier.

« En signant cet accord, la Commission européenne nous fait comprendre qu'elle ne veut plus d'élevage en Europe mais que ce n'est pas grave car on va importer les animaux ! C'est non seulement hypocrite, mais surtout un non-sens écologique. Laissez-nous produire de la qualité avec nos normes européennes pour vous nourrir ! », demande Sophie Lenaerts, responsable de la section Lait de la CR.

La Coordination Rurale demande l’abandon immédiat de cet accord et la mise en place de clauses miroirs garantissant la protection sanitaire du consommateur et le maintien de nos élevages locaux !

Dans la même catégorie

Aides animales
Élevage
Élevage
Lait