Newsletter
L'info régionale
Liens utiles
Les jeunes CR

Les femmes ou le coeur battant de l’agriculture

Les femmes ou le coeur battant de l’agriculture

Tapez « agricultrice » sur le net et vous serez bien déçues du descriptif, des qualificatifs proposés. Cela signifierait donc que nous sommes à part ? Que chacune d’entre nous porte sa propre définition ?

Oui, je le crois.

Génération après génération, notre condition a évolué, notre place s’est affirmée, notre statut a suivi, à l’exception de quelques situations dans un environnement défavorable que nous nous attachons à défendre. Car s’agissant de l’humain, il est impossible de se satisfaire de statistiques démontrant que, malgré les 25 % de femmes chefs d’exploitation ou coexploitantes, il en demeure toujours près de 5 000 qui exercent sans statut juridique.

Aussi, la Coordination Rurale a officialisé en 2017 sa section féminine, présidée par Catherine Laillé. Cette dernière a déjà plaidé haut et fort au Sénat, devant la délégation parlementaire aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes.

Certes, on ne peut pas nier que bien des tâches relevant d’une certaine pénibilité sont dédiées aux hommes. La mécanisation a bien changé la donne… mais on n’est pas là non plus pour mesurer nos biceps ! Considérons-nous plutôt comme des sujets complémentaires. Ouvrons notre regard sur les réussites professionnelles, dans la plus grande diversité de nos métiers de l’agriculture. La femme agricultrice excelle dans les missions administratives d’une exploitation et sait gérer avec patience la ressource main-d’œuvre. Par nécessité ou par affinité, elle peut assumer tous types de travaux sans distinction. Mais dédions-lui, depuis quelques décennies, de beaux projets de diversification qui sont venus colorer notre agriculture avec une valeur ajoutée avérée : ateliers hors-sol, transformation, vente directe, tourisme vert…

Persévérante et déterminée, conjuguant la vie de famille si mêlée au travail, souvent 7 jours sur 7, elle brave des conditions de vie différentes des autres femmes et peut connaître un sentiment d’isolement, n’ayant parfois pour seul collègue leur mari, leur frère ou leur fils.

Un investissement syndical et une responsabilité professionnelle peuvent pallier cela, et nous nous réjouissons de l’avancée de la parité, notamment aux élections Chambre d’agriculture.

Chères agricultrices, donnez une autre dimension à votre vie professionnelle, le monde agricole vous le doit : osons au féminin !

 

Sylvie Girard,
Présidente de la CR Nouvelle Aquitaine



Inscription à la newsletter nationale





Adresse e-mail * :
Veuillez ressaisir votre Adresse e-mail * :
Prénom :
Nom :
Code postal * :
Ville :
Mobile :

Vous êtes agriculteur ? Quel est votre domaine d’exploitation ? :
Viticulture
Grandes Cultures
Productions Spécialisées
Lait
Viande
Fruits et Légumes

Les champs marqués d’un * sont obligatoires.