L'info régionale

Réseaux sociaux

Les éleveurs laitiers dans le collimateur de la Commission européenne

Les éleveurs laitiers dans le collimateur de la Commission européenne

Top Headlines

Les idées libérales de la commissaire européenne à l’Agriculture, Mariann Fischer BOEL menacent de plus en plus les éleveurs laitiers de baisse des prix, alliée à une disparition des quotas.

La Coordination Rurale s’élève contre les déclarations de la présidente de la Commission Européenne de l’Agriculture, qui admet comme évidente la future disparition des quotas de production de lait. La CR lui demande d’abandonner l’archaïque credo de l’ultralibéralisme et de l’hyper compétitivité qu’elle veut substituer à la PAC, désagrégée par les réformes successives depuis 1992.

Elle appelle également la Commission à la cohérence qui devrait l’amener à défendre et à pérenniser les quotas laitiers pour les raisons suivantes :

  • Il n’est pas sérieux de prétendre faire du développement rural tout en vidant les campagnes de leurs actifs, en laissant le prix du lait européen tomber au niveau du cours mondial.
  • Il n’est pas crédible de mener une politique de préservation de l’environnement tout en en incitant les élevages à la concentration pour être plus compétitifs.
  • Il n’est pas compréhensible de prôner des économies d’énergie tout en induisant plus de transports par la spécialisation des zones par type de productions.

La CR rappelle qu’elle attend une véritable PAC, souveraine et moderne, placée sous le signe du XXIème siècle et de ses grands enjeux, aux antipodes de celle qui est menée aujourd’hui dans la logique de l’OMC.

Elle  placera naturellement ces questions essentielles pour l’avenir de toute l’Europe au cœur des débats électoraux français.