L'info régionale

Réseaux sociaux

Les derniers chiffres du Bio montrent le dynamisme de la région PACA !

Les derniers chiffres du Bio montrent le dynamisme de la région PACA !

Le développement de l’agriculture biologique poursuit sa progression au niveau national.
D’après les dernières données communiquées par l’Agence Française pour le développement et la promotion de l’Agriculture Biologique (Agence BIO) le 10 juin 2022, plus de 58 000 exploitations sont désormais engagées en agriculture biologique, soit près de 13,4 % des fermes.

La SAU bio a doublé en 5 ans et atteint désormais 2,7 millions d’hectares, soit 10,3% de la SAU nationale. Enfin, le marché français des produits bio représente aujourd’hui un chiffre d’affaires d’environ 13 milliards d’euros et 6,6% de la consommation alimentaire des ménages. Si cette valeur est en recul de 1,3 % par rapport à 2020, la France reste toutefois le premier producteur et marché européen.

Les Hautes-Alpes, toujours 1er département bio de France !

Selon le même baromètre, les Hautes-Alpes conservent la pole position des départements les plus bio de France en 2021 en matière de surfaces agricoles utiles (SAU) conduites en agriculture biologique, avec 42,7 % (hors estives collectives) ex-aequo avec le Var.
Une progression de 4 points pour le département des Hautes-Alpes (38,8 % en 2020) qui confirme « une véritable dynamique territoriale » se félicite Joseph Jouffrey, président de la Coordination Rurale 05.

Les territoires de Provence-Alpes-Côte d’Azur en pleine transition

Le département des Bouches-du-Rhône se place par ailleurs à la troisième place des surfaces conduites en bio et à la seconde, pour le nombre d’opérateurs aval.
De son côté, le Vaucluse s’illustre dans le classement du nombre de producteurs en se plaçant à la 8e position (1324 producteurs, soit 159 de plus qu’en 2020). « Un chiffre qui témoigne de l’approche biologique volontariste menée sur nos terres » commente Guy Ricard, président de la Coordination Rurale 84.
« Ces bons résultats attestent par ailleurs des changements de pratiques et de comportements, mais aussi de la réalisation des projets de transition menés au sein de la région PACA. Pour que ceux-ci s’inscrivent dans la durée, il est toutefois fondamental d’avoir une véritable politique de soutien des production en bio avec un seul objectif : des prix rémunérateurs pour  les agriculteurs et la pérennité  des exploitations » souligne pour sa part Max Bauer, président de la CR PACA.