L'info régionale

Réseaux sociaux

Les chiffres clés de la viticulture en 2020

viticulture

Les chiffres clés de la viticulture en 2020

a Commission des comptes de l’agriculture de la nation (CCAN) a publié, ce mercredi 7 juillet, les comptes provisoires de l’agriculture pour l’année 2020.

2020, une année exceptionnellement difficile

La crise sanitaire et la fermeture des restaurants ont eu de graves conséquences pour les viticulteurs. Les ventes ont considérablement diminué et l’annulation des salons et foires a accentué cette baisse. Les évènements festifs, annulés ou réduits, les incertitudes liées aux droits de douane avec les États-Unis, un ou encore le repli des marchés extérieurs en raison du confinement sont autant de facteurs qui expliquent cette année si difficile pour la viticulture.

 

Une baisse de la valeur mais pas du volume, à l’exception du Champagne

En 2020, la valeur de la production de vin se replie de nouveau (– 2,0 %, après – 15,0 % en 2019), du
fait de prix en baisse de 3,4 %.

Après une récolte réduite en 2019, la production viticole a bénéficié de meilleures conditions climatiques en 2020. Les vins pour eaux-de-vie contribuent largement à l’augmentation globale de la production de vins. Par conséquent, des disponibilités confortables pour certains vins du fait de récoltes en hausse et des stocks de report ont pu également contraindre les prix.

Néanmoins, la production de vins de Champagne est en baisse de volume de 19,4 %. En effet, une partie des raisins n’a pas été vendangée. L’interprofession du bassin a décidé de fixer le rendement à un niveau bas en raison du marché économique dégradé par la crise sanitaire dans le but de soutenir les prix.

Pour ce qui est de la production des autres vins (vins courants), elle rebondit nettement en volume de 20,1 % mais baisse en prix de 1,0 %.

 

Un début 2021 toujours difficile

Entre les épisodes de gel et la fermeture des restaurants jusqu’à mi-mai due à la crise sanitaire, l’avenir de certains viticulteurs est en péril. Les structures d’exploitation étant très hétérogènes, il est à craindre que certains cessent leur activité.

Tags :
,