L'info régionale

Réseaux sociaux

Le Space, des agriculteurs révoltés par tant de mépris !

Le Space, des agriculteurs révoltés par tant de mépris !

Le Space, des agriculteurs révoltés par tant de mépris !

Voilà un an, lors du Sommet de l’Elevage 2009 à Clermont-Ferrand, notre ministre avait affiché et annoncé sa volonté de convaincre ses homologues européens d’un retour indispensable et urgent de la régulation des productions agricoles. Depuis, nous l’avons beaucoup entendu parler de régulation des marchés, de contractualisation, de bataille de compétitivité aussi, mais plus du tout de régulation des productions et nos espoirs ont été profondément déçus.

Si en 2009, les manifestations du Space s’étaient résumées à un dialogue de sourds entre les éleveurs laitiers de l’APLI et le Président de la FNSEA Jean-Michel Lemétayer, cette année 2010 a vu quelques débordements qui se sont soldés par la détérioration de plusieurs stands.

Le problème du lait n’étant absolument pas réglé, contrairement à ce que veut faire croire la FNPL, ce sont près de 2000 manifestants, rassemblés autour de la bannière de l’EMB, qui se sont donné rendez-vous pour au Space, à Rennes, le mardi 14 septembre.

Les débordements certes déplorables mais prévisibles qui ont eu lieu avec pour cible principale les stands de la FNSEA et du CNIEL, ont été très médiatisés. Rappelons les faits car plusieurs raisons permettent de mieux les comprendre:

Tout d’abord, M. Lemétayer, Président du SPACE, a ouvertement exprimé son opposition aux représentants et aux producteurs de l’OPL et de l’APLI. Preuve que le malaise de la représentativité syndicale agricole est bien la volonté et le fait de la FNSEA!

En parallèle, nous avions écrit au Ministre pour solliciter un rendez-vous lors de son déplacement au SPACE. Notre demande n’a pas été suivie de réponse.

Les manifestants ont alors réclamé qu’une délégation menée par Romuald Schaber, Président de l’EMB, soit reçue et entendue, en vain sans résultat. Pour seule réponse, nous avons pu jouir de la provocation des CRS, qui ont très vite dégainé leurs bombes de gaz lacrymogène pour interdire aux responsables des syndicats minoritaires l’accès à la salle de conférence où notre Ministre et Jean-Michel Lemétayer venaient tenir leurs discours et faire différentes annonces. Voilà la goutte d’eau qui a fait déborder le vase !

La situation économique des exploitations s’est fortement dégradée durant les deux dernières années et beaucoup d’éleveurs sont à bout. La CR a toujours prôné le respect, la dignité et la non-violence mais les actes de certains producteurs, à la hauteur de leur désespoir et des violences économiques qu’ils subissent, ont visé les symboles du mécontentement général et de la cogestion.

Ces événements et le nombre très important de manifestants prouvent de manière évidente que les producteurs de lait dans leur ensemble n’acceptent plus un syndicalisme majoritaire hégémonique !
La CR tient à souligner le succès de cette action, bravo à tous nos adhérents qui ont porté fièrement nos casquettes et drapeaux. Tous ces efforts ont rendu la CR, l’OPL, et l’ONEP bien identifiables parmi les manifestants. Nous avons obtenu de nombreuses photos, vidéos et interviews de responsables CR-OPL, dont un direct sur France 3.

Tags :
,