L'info régionale

Réseaux sociaux

Le PTAI, tous les agriculteurs mis à contribution !

irrigants

Le PTAI, tous les agriculteurs mis à contribution !

La Coordination Rurale 86 a pris connaissance du PTAI (Projet de Territoire Agricole Irrigants) du bassin du Clain lors de la session de chambre d’agriculture de la Vienne du 27 novembre 2020. Ce PTAI a été construit par Réseau Clain porteur du projet « réserves de substitution », l’ADIV et les services de l’État (DDT, DRAFF, DREAL). Ce PTAI a pour objectif de lever les financements pour la réalisation du projet de réseau Clain, la majorité des réserves bénéficiant d’autorisations pour leurs constructions.

Pour la levée de ces financements, sont proposées en contrepartie, des contraintes financières et environnementales élargies à tous les adhérents de l’ADIV sur le bassin du Clain. Notons, aussi, à plusieurs reprises, dans ce document, que ces contraintes ont pour objectif d’être appliquées à tous les agriculteurs irrigants et non irrigants sur le bassin du Clain.

La Coordination Rurale 86 n’acceptera pas des contraintes supplémentaires pour les irrigants qui respectent déjà les volumes prélevables, c’est-à-dire des irrigants qui ont déjà supporté des baisses allant jusqu’à 70% de leur volume d’eau autorisé.

Ces contraintes sont aussi inacceptables pour les agriculteurs « non-irrigant ».

Le PTAI ne doit pas être au bénéfice de quelques-uns, par le paiement et les contraintes de tous.

L’essence même du projet, c’est-à-dire le projet économique n’est toujours pas présenté.

Le projet économique existe-t-il ?

Nous pouvons nous demander quels sont les réels objectifs de Réseau Clain.

Pour la Coordination Rurale 86, le stockage de l’eau est indispensable et cette idée se concrétise depuis toujours par nos mots d’ordre : « L’eau de l’hiver pour l’été ».

Cela doit se matérialiser par toutes les manières possibles (réserves collinaires, aménagement des rivières, zones humides, réserves de substitution).

Nous militons pour un meilleur partage de l’eau pour que l’on puisse pérenniser nos exploitations et vivre de notre métier.

Tags :
, ,