L'info régionale

Réseaux sociaux

L’art de la propagande dissimulée

Serge Jousselme

L’art de la propagande dissimulée

Le 12 juillet 2020, au Plan d’eau de Veynes (05) un collectif d’artiste, T’es Rien sans Terre, organisait un rassemblement visant à promouvoir une agriculture durable, une consommation locale et une rémunération juste pour les agriculteurs.

Sur le papier, la Coordination Rurale des Hautes-Alpes est en accord avec les propositions avancées, or, le projet n’est pas aussi bienfaisant qu’il n’y paraît. En effet, le 6 juillet dernier, dans un article du Dauphiné Libéré, ce collectif ne s’est pas contenté de faire la promotion de son événement. Au contraire, il en a profité pour attaquer un éleveur porcin de la région, concernant ces méthodes de travail et la taille de son exploitation notamment, sans argumentation fondée ni preuves légitimes, bien évidement. Le collectif se garde bien de dire que l’agriculteur concerné, Serge Jousselme, est installé sur le territoire depuis plusieurs générations et qu’il participe depuis toujours au développement des filières d’approvisionnement local dans les Hautes-Alpes.

En effet, ce dernier est membre du Groupement d’éleveur Le Montagnard des Alpes, qui est un acteur central dans le département puisqu’il permet à certains abattoirs locaux de rester actif sur le territoire. Le groupement travaille également avec les salaisonniers, les bouchers et charcutiers du département des Hautes-Alpes, ainsi qu’en partenariat avec la Région Sud pour approvisionner les collèges et les lycées en circuits courts.

Les pratiques de la Ferme de Chabottes sont donc complètement en accord avec les méthodes soutenues par le collectif d’artistes. Alors pourquoi s’attaquer à cet agriculteur ?

En réalité le collectif, sous couvert de pédagogie et de développement durable, construit une propagande écologiste extrême, basée sur la dénonciation, le mensonge et l’omission. De cette façon, de nombreux partenaires du monde agricole se sont associés au projet sans réellement avoir connaissance du fond et de l’objectif du collectif.

La Coordination Rurale appelle à la vigilance et invite l’ensemble des syndicats, des acteurs locaux et des institutions publiques du territoire des Hautes-Alpes à se mobiliser autour du sujet de l’approvisionnement local de façon construite et intelligente.

Il faut cesser de stigmatiser l’agriculture et garder à l’esprit que les agriculteurs, dans leur diversité, font la richesse et l’équilibre des territoires ruraux français.

Lien de l’article du Dauphiné Libéré https://bit.ly/3iISo2p