Suite aux manifestations interdites et violentes qui ont eu lieu le 26 mars dernier à Sainte-Soline, la Coordination Rurale condamne l'implication de la Confédération paysanne dans ces rassemblements. Contrairement à ce qui est dit par leurs représentants et par certains responsables politiques, il ne s'agissait pas là uniquement de manifester pacifiquement, mais bien de détruire et de s'attaquer aux forces de l'ordre.

Comment ce syndicat peut-il être à l’initiative d’une manifestation visant des agriculteurs alors que tous les agriculteurs ont besoin d’eau ? Rappelons-le, l'ensemble du projet doit bénéficier à 450 agriculteurs de la région, pas à une petite minorité !

En saccageant ces réserves, la Confédération paysanne s’attaque directement aux biens de ses confrères. La croissance des plantes dépend de l’eau qu’elles reçoivent. Cette action relève donc de l’absurde. La Confédération paysanne ne représente pas le monde paysan, mais travaille à sa destruction.

Elle s’affiche avec des ONG qui se battent contre la faim dans le monde, et dans le même temps, soutient indirectement la dé-production de notre territoire et l’importation de produits ne répondant pas à nos normes.

La Coordination Rurale a alerté à de nombreuses reprises les pouvoirs publics de cette impunité croissante de la part d'un syndicat qui n'a plus rien d'agricole. Nous attendons des sanctions juridiques fermes et massives.

Dans la même catégorie

Élevage
Environnement
Environnement
Environnement