En marge du Salon international de l'agriculture, Alimentation Générale coordonnait le samedi 3 mars 2018 l'organisation du deuxième "Sortons l'agriculture du Salon", cette année à La Bellevilloise (XXe arrondissement de Paris), un festival des acteurs de la transition alimentaire auquel la Coordination Rurale a participé.

Comment vivre correctement de son travail en agriculture ?

Parmi les nombreuses tables rondes organisées tout au long de la journée, Max Bauer, président de la CR Paca et de la CR Var, a apporté des éléments de réflexion de la Coordination Rurale à celle consacrée à la Politique agricole commune : « Pac 2020 : à quelles conditions un paysan peut-il vivre correctement de son travail ? »

Max Bauer a avancé quelques-uns de nos fondamentaux : prix rémunérateurs à la production, régulation des productions et des marchés, simplification administrative et allègement de la paperasserie, protection face aux dangers inhérents aux traités de libre-échange (Ceta, Mercosur...), traçabilité intégrale des étiquetages de produits frais et transformés... Oui, voilà des conditions concrètes grâce auxquelles un paysan peut vivre correctement de son travail !

Un stand de la CR pour promouvoir l'exception agriculturelle

Bon nombre de visiteurs ont souhaité en savoir davantage sur la notion même d'exception agriculturelle, dont beaucoup n'avaient jamais entendu parler auparavant. Nous avons ainsi pu rappeler son principe, son histoire, et surtout sa pertinence à l'heure où certains ne jurent que par le libre marché et affirment haut et fort qu'elle n'est pas applicable. Elle l'est bien au contraire, et chaque jour qui passe la rend toujours plus urgente à mettre en œuvre.

De nombreuses questions ont ensuite émané sur d'autres positions et revendications de la CR.

Dans la même catégorie

Évènements
Évènements
Évènements
Lait