Top Headlines

A l’image du contrôle technique pour les automobiles, le contrôle périodique des pulvérisateurs présenté hier par le ministère, sera obligatoire à partir du 1er janvier 2009. A cette occasion, la CR tient à rappeler qu’elle a été le seul syndicat agricole à s’y opposer tout en faisant des propositions alternatives et réellement efficaces pour réduire l'utilisation des produits phytosanitaires et leur impact sur l'environnement.

Malheureusement l'intérêt mercantile de structures professionnelles l'a emporté sur le bon sens et permet la mise en place d'une nouvelle contrainte inutile et coûteuse pour les agriculteurs.

Le pulvérisateur est un outil indispensable utilisé couramment en production agricole pour protéger les récoltes ou les fertiliser. Les agriculteurs, en professionnels compétents et avertis, maîtrisent parfaitement cet outil et en font un contrôle continu tant les conséquences d'un dysfonctionnement peuvent être économiquement lourdes.

De ce fait, le coût et la perte de temps issus de cette obligation sont pour la CR injustifiables et il n’est d’ailleurs pas sérieux de faire croire qu’un contrôle tous les 5 ans permettrait de garantir le bon fonctionnement permanent d’un pulvérisateur. C’est donc un nouveau mauvais coup porté aux agriculteurs, boucs émissaires derrière qui se cachent ceux qui tentent de faire croire que c’est le pulvérisateur qui pollue, mais pas les produits de traitement en eux-mêmes.

Dans la même catégorie

Économie
Évènements
Élevage
Végétal