L'info régionale

Réseaux sociaux

La visite de Julien Denormandie dans le Gers en 10 points

Julien Denormandie

La visite de Julien Denormandie dans le Gers en 10 points

Voici un retour synthétique concernant la visite de Julien Denormandie dans le Gers le lundi 11 janvier 2021 :

– Dépeuplement : l’abattage systématique dans les 5 kilomètres autour d’une exploitation contaminée est effectif.

– Vaccination : pour le ministre, il ne faut pas l’exclure mais actuellement la France et l’Europe s’y montrent opposés. Deux arguments sont mis en avant : le premier concerne la problématique des exportations, le second concerne la propagation de l’épizootie par de potentiels canards « porteurs sains ».

– Indemnisation dans zonage : un acompte pouvant aller jusqu’à 75% du montant total sera versé « rapidement » (base crise 2017).

– Indemnisations hors zonage : pas de réponse du ministre.

– FMSE : le Ministre a seulement répondu que ce n’était pas l’État mais la profession qui gérait ce fonds.

– Prise en compte des répercussions, notamment économiques et sociales, sur des exploitations touchées et des éleveurs de la filière : réponse commune de l’État et de la MSA qui se disent conscients du problème.

– Concentration des élevages : le ministre a répondu que rien ne serait fait pour promouvoir une déconcentration des élevages.

– Harmonisation entre le traditionnel et l’industriel : limite fixée à 3200 canards.

– Mouvement des canetons / canards : Thierry Guilbert, président de la CR 32 a plaidé pour une entente commune des groupements afin de limiter les déplacements trop longs pour livrer ou ramasser les palmipèdes (pour faire simple : priorité au plus proche). Ce système d’accord entre groupes existe déjà, notamment pour le lait, et fonctionne.

– Point presse : vidéo diffusée par la Chambre d’agriculture du Gers : https://www.youtube.com/watch?v=yxx1sFNqKp8&feature=youtu.be.

La Coordination Rurale du Gers rappelle qu’elle est particulièrement investie dans le suivi de cette crise et qu’elle se tient à la disposition de tout éleveur qui en ressentirait le besoin. Pour celles et ceux qui le souhaiteraient, la Coordination Rurale a également lancé Allô Agri, un numéro vert pour apporter une écoute, un soutien, une aide à celles et ceux qui en ressentent le besoin ou l’envie. Numéro à composer : 08 05 38 19 19.