L'info régionale

Réseaux sociaux

La préfecture du Gard autorise 10 éleveurs à effectuer des tirs de défense simple contre le loup

Loup

La préfecture du Gard autorise 10 éleveurs à effectuer des tirs de défense simple contre le loup

La multiplication des attaques de troupeaux par le loup dans le département a poussé la préfecture à prendre des dispositions. Ainsi, 10 arrêtés préfectoraux nominatifs autorisant 10 éleveurs à « effectuer des tirs de défense simple en vue de la défense de leur troupeau contre la prédation du loup » ont été pris le 13 mai 2022.

Procédure :

Les éleveurs autorisés aux tirs de défense sont tous installés entre le Causse de Blandas et Vissec, au Sud-Ouest du Vigan.
Les tirs sont autorisés de jour comme de nuit, avec un fusil de catégorie C, un seul fusil étant autorisé par troupeau.
Les tirs doivent être réalisés par les personnes détenant l’autorisation, ou leur mandataire (sous réserve qu’il ait le permis de chasse et une assurance en règle).

Le tireur doit tenir un registre où figure chaque tir, avec la date, le jour, l’heure, et le lieu précis.
Si le loup est touché, l’OFB et la préfecture doivent être prévenues (l’OFB peut entreprendre des recherches pour localiser l’animal blessé). En cas de tir mortel, ne surtout pas toucher ou déplacer le cadavre de l’animal. Les tirs mortels seront déduits du nombre de prélèvements légaux annuels au niveau national.

L’autorisation de tir est uniquement valable sur les propriétés localisées entre le Causse de Blandas et Vissec, et est valable jusqu’au 31 décembre 2023 (elle est cependant révocable à tout moment).