Newsletter
L'info régionale
Liens utiles
Les jeunes CR

L'info régionale

Réseaux sociaux

La loi EGA fait sa rentrée – les devoirs de vacances seront-ils à la hauteur ?

EGA

La loi EGA fait sa rentrée – les devoirs de vacances seront-ils à la hauteur ?

La Coordination Rurale espère que l’été aura porté conseil aux parlementaires qui reprennent aujourd’hui les travaux sur le projet de loi EGA.
« Le gouvernement semble mettre la pression sur les interprofessions pour disposer d’indicateurs de coûts de production pertinents, mais si rien n’est changé dans le texte, il en sera juste fait référence dans un contrat, autrement dit rien de contraignant et aucune garantie d’un réel impact sur le prix. » rappelle Bernard Lannes, président de la CR qui ajoute à l’attention des parlementaires : « Faites une loi pas une énième charte inutile ! »

La CR demande aux parlementaires de faire cesser le double discours en choisissant la voie du respect des promesses du président de la République qui annonçait à Rungis l’an dernier « Nous devons permettre aux agriculteurs de ne plus dépendre des aides et, pour cela, nous assurer qu’ils soient rémunérés au juste prix de leur travail », ajoutant que « nous modifierons la loi pour inverser cette construction du prix qui doit pouvoir partir des coûts de production ».

Les députés doivent donc arrêter de compter sur la bonne volonté irréaliste des distributeurs et transformateurs et clairement imposer que les indicateurs de coûts de production soient ceux qui déterminent le seuil des prix abusivement bas payés aux producteurs et que ces indicateurs soient calculés par l’Observatoire de la formation des prix et des marges et non négociés dans des instances privées telles que les interprofessions.