L'info régionale

Réseaux sociaux

La CR63 interpelle le Conseil régional concernant le tracé de la Voie verte

La CR63 interpelle le Conseil régional concernant le tracé de la Voie verte

Le projet de Voie Verte nommée « Via Allier » du Conseil Départemental est en pleine construction dans le Puy-De- Dôme. Cet axe entièrement dédié à la circulation non motorisée, traversera prochainement le département du Nord au Sud en suivant l’axe de la rivière Allier. Au total, un peu plus de 48 kilomètres vont ainsi être aménagés (goudronnés ou autres revêtements) pour un montant total estimé à 9 millions d’euros subventionnés à 60% par le Conseil Régional AuRA.

Actuellement, de nombreuses réunions ont lieu pour présenter l’itinéraire envisagé.  M. DELOCHE, agriculteur à St Rémy de Chargnat impacté par ce tracé témoigne : « Nous constatons que le tracé de cette voie verte, qui aura une largeur comprise entre 3 et 5 mètres auxquels s’ajouteront 1,5 mètres d’accotement de chaque côté, n’empruntera pas uniquement les chemins existants. J’ai appris de façon informelle que je serai probablement  exproprié sur une de mes parcelles et de nombreuses questions restent en suspens : l’accès aux parcelles, l’application des traitements en bordure de chemins, l’accès aux infrastructures liées à l’irrigation, etc.

Lors d’une réunion d’information il y a quinze jours la Chambre d’Agriculture nous a informé que des compensations pourraient subvenir sur une période allant jusqu’à 6 ans selon la situation et l’impact du tracé sur les parcelles. Cette période d’indemnisation paraît bien dérisoire comparé à la carrière d’un agriculteur qui s’étale en moyenne sur 45 ans! Les indemnisations prévues doivent donc être repensées à l’échelle de la carrière d’un exploitant et non sur une durée maximum de 6 ans.  Par ailleurs, je m’aperçois que quand il s’agit de faire une voie verte goudronnée en bordure de rivière sur une zone Natura 2000, l’impact environnemental ne constitue plus une inquiétude majeure pour le public. »


Le Conseil Régional étant un des financeurs principal de ce projet, la CR63 a décidé d’interpeller M. WAUQUIEZ afin que le tracé soit repensé et qu’il impacte le moins possible le parcellaire agricole. (retrouvez le courrier  en cliquant ici).