L'info régionale

Réseaux sociaux

La CR sera partie civile dans les affaires de chevaux mutilés

cheval Haras

La CR sera partie civile dans les affaires de chevaux mutilés

À la demande de sa section Cheval, la Coordination Rurale a décidé de se porter partie civile dans chacune des enquêtes portant sur la mutilation de chevaux. Le syndicat a entamé des démarches auprès des différents tribunaux en charge de ces affaires : Dieppe, Lannion, Mâcon, Roanne, Clermont-Ferrand, Amiens, Le Mans, Lons-le-Saunier, etc.

Pour Claire Juillet, présidente de la section cheval de la CR, « la multiplication de ces attaques barbares est inadmissible. Nous allons être partie civile dans l’intérêt de tous les éleveurs, qui se lèvent chaque matin avec la peur au ventre. Il faut rapidement retrouver les auteurs de ces exactions pour assurer la sécurité de nos animaux. »

La succession d’actes de cruauté et de barbarie sur des équins suscite une peur croissante auprès des détenteurs d’équidés. La découverte d’un veau au Mans le week-end dernier présentant des sévices similaires laisse à penser que la menace risque de s’étendre au-delà du seul secteur équin.