L'info régionale

Réseaux sociaux

La CR s’engage à participer à restaurer l’attrait de nos métiers, à encourager le retour à la terre

La CR s’engage à participer à restaurer l’attrait de nos métiers, à encourager le retour à la terre

Le 4 mars 2021, l’État, le conseil régional de Bretagne et les représentants du monde agricole, dont notre syndicat représenté par Sébastien Abgrall, ont signé un contrat d’objectifs pour agir sur la formation et l’orientation, l’emploi et les compétences du secteur agricole.

Les métiers de l’agriculture évoluent et la formation des salariés et des chefs d’entreprise est un enjeu majeur. Il s’agit de mettre en adéquation les compétences des salariés avec les besoins des employeurs, de préparer les futurs agriculteurs et entrepreneurs de demain. La tâche est grande et les difficultés nombreuses.
Aujourd’hui, nos métiers souffrent d’un manque de rentabilité, surtout en élevage, d’une image parfois dégradée dans le secteur des fruits et légumes, force est de constater que la majorité des saisonniers sont des travailleurs étrangers. À l’heure où l’on parle de souveraineté alimentaire, celle-ci se trouve fragilisée.
L’agriculture est un secteur dynamique et générateur d’emplois. Toutes les entreprises cherchent à recruter : la production, les services, les ETA, les bâtiments, transport, machinisme… On annonce 1 million de chômeurs de plus à cause de la crise sanitaire et nos offres d’emploi restent lettre morte. Il y a là quelque chose que l’on ne comprend pas.
La formation est un outil, mais sans mesure générale d’incitation au retour à l’emploi, elle ne suffira pas.
La CR s’engage à participer à restaurer l’attrait de nos métiers, à encourager le retour à la terre.