L'info régionale

Réseaux sociaux

La CR Grand-Est écrit aux banques pour demander la suspension des intérêts débiteurs et des frais d’interventions suite au Covid-19

Argent

La CR Grand-Est écrit aux banques pour demander la suspension des intérêts débiteurs et des frais d’interventions suite au Covid-19

Le jeudi 2 Avril, la Coordination Rurale de Grand-Est a écrit aux banques de la région pour demander la suspension des intérêts débiteurs et des frais d’interventions suite au Covid-19.

La France traverse une crise sanitaire sans précèdent touchant tous les secteurs d’activités, dont l’agriculture. Les agriculteurs, appelés à relever le défi de continuer de nourrir la population, poursuivent l’exercice de leur métier.

Les banques, tout comme les agriculteurs, ont dû s’adapter à cette situation inédite.
Ainsi, lorsque des chèques sont remis en banque, ils sont stockés une certaine période avant d’être traités pour éviter tout risque de contamination.

 

Le besoin d’un geste pendant cette crise sanitaire et économique

 

Cette mesure, que nous comprenons, peut, selon la durée avant traitement, avoir des conséquences sur la trésorerie des fermes, et en plus entraîner des frais bancaires.

C’est pourquoi la Coordination Rurale Grand Est demande aux banques à ce que les intérêts débiteurs et les frais d’interventions soient suspendus le temps d’un retour à la normale, soit 1 mois après la fin de la période de confinement.

La Coordination Rurale Grand Est espère maintenant un retour rapide de la part des banques qui ira dans ce sens.