Newsletter
L'info régionale
Liens utiles
Les jeunes CR

La CR encourage les Organisations de Producteurs (OP) à accélérer leur structuration

La CR encourage les Organisations de Producteurs (OP) à accélérer leur structuration

Le 11 juin dernier, la Coordination Rurale a écrit à la directrice et au président du Cniel pour leur demander le renforcement de la place laissée aux producteurs au sein de l’interprofession laitière en proposant, dans le cadre de la loi EGA et de sa mise en application, la création d’un collège « OP », lequel devrait regrouper des représentants de chacun des bassins laitiers sans oublier les laits bio, de montagne et sous SIQO.

Mardi 3 juillet, trois associations d’OP et six OP, impliquant des représentants de longue date comme plus récemment engagés, ont justement officialisé leur volonté de faire front commun et de s’organiser en structure nationale afin d’envisager, sur le long terme, une intégration au sein de l’interprofession.

L’OPL de la Coordination Rurale se réjouit de l’engagement vers une réelle structuration qu’elle a à de nombreuses reprises défendue, même si elle juge que ce renforcement doit s’accélérer pour aussi aller, en parallèle, vers des regroupements d’OP-AssOP qui permettraient de réduire leur nombre mais de renforcer leurs pouvoirs. Cette annonce de structuration d’OP, tant verticales qu’horizontales, au niveau national représente une belle avancée pour la représentativité des producteurs à l’interprofession qui demande à être validée d’un point de vue statutaire.

L’OPL de la CR prévient cependant que l’intégration des représentants des OP au Cniel ne doit pas être conditionnée à de nouvelles règles unilatéralement écrites et imposées par l’interprofession. Les producteurs, principaux contributeurs du Cniel, doivent être à l’origine de toutes modifications des statuts et règlement intérieur qui s’imposeront dans la suite logique que la loi EGALIM voudrait leur imposer.

Comme lors du congrès de l’OPL de la Coordination Rurale, les discussions constructives entre OP doivent se poursuivre et se renforcer rapidement tant les producteurs attendent ces évolutions positives.



Inscription à la newsletter nationale





Adresse e-mail * :
Veuillez ressaisir votre Adresse e-mail * :
Prénom :
Nom :
Code postal * :
Ville :
Mobile :

Vous êtes agriculteur ? Quel est votre domaine d’exploitation ? :
Viticulture
Grandes Cultures
Productions Spécialisées
Lait
Viande
Fruits et Légumes

Les champs marqués d’un * sont obligatoires.