L'info régionale

Réseaux sociaux

La CR dit NON à la nouvelle saillie antispéciste du « pseudo-humoriste » Guillaume Meurice

Pour sauver un paysan mangez un végan / vegans

La CR dit NON à la nouvelle saillie antispéciste du « pseudo-humoriste » Guillaume Meurice

Lors de l’émission « Le moment Meurice », diffusée le mercredi 7 octobre 2020, le chroniqueur « humoriste » Guillaume Meurice a tenu des propos choquants et stigmatisants pour l’ensemble des professionnels de la filière élevage et lait.

En effet, évoquant la séparation des veaux de leur mère, Monsieur Meurice n’a pas hésité à affirmer que : « le fromage : c’est ce qui se mange après la séparation de la vache de son veau par nos chers éleveurs qui aiment leurs animaux comme Véronique Courjault aime faire garder ses enfants par Captain Iglo », faisant référence à « l’affaire des bébés congelés », impliquant Véronique Courjault, condamnée pour avoir tué trois de ses nouveaux-nés (émission à retrouver ici, à 2min06).

Sous l’égide de la liberté d’expression, ce chroniqueur intervenant sur une chaîne de radio publique, donc financée par nos deniers, n’hésite pas à dénigrer violemment le monde de l’élevage pendant ses chroniques. Le choix de son régime alimentaire lui appartient et nous le respectons. Cependant, nous considérons qu’il ne lui donne pas le droit de stigmatiser toute une filière qui emploie aujourd’hui près de 300 000 femmes et hommes sur l’ensemble du territoire, et participe à la perpétuation de notre culture gastronomique.

La Coordination Rurale a donc envoyé un courrier à Laurence Bloch, directrice de France Inter, transmis à Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, afin que cessent ces attaques ignobles contre l’élevage, qui plus est, à une heure de grande écoute. En parallèle, un signalement auprès du Conseil supérieur de l’audiovisuel a été effectué.