L'info régionale

Réseaux sociaux

La CR demande un Plan agro-écologie pour soutenir directement les agriculteurs de terrain

couverts

La CR demande un Plan agro-écologie pour soutenir directement les agriculteurs de terrain

En collaboration avec la DRAAF et la Chambre d’agriculture régionale, la Région Hauts-de-France a pris l’initiative d’élaborer un Plan agro-écologique pour accompagner et amplifier la transition actuellement en cours dans la région. Dans le cadre de la consultation qui se déroulait jusqu’au 17 juillet, la Coordination Rurale des Hauts-de-France (CR HDF) a fait part de ses craintes au sujet de ce plan. En effet, celui-ci risque d’être très coûteux, sans pour autant apporter un soutien financier direct aux agriculteurs de terrain qui pratiquent et souhaitent développer des techniques alternatives et innovantes sur leurs fermes.

Pour les membres de la CR HDF, dans sa globalité, ce projet manque d’équilibre et n’aspire pas à renforcer l’autonomie des exploitations agricoles ; une logique qui nous semble en contradiction avec les valeurs de l’agro-écologie. La CR des Hauts-de-France a d’ailleurs rappelé que, dans la région, de nombreuses exploitations agricoles tendent, depuis plusieurs années déjà, vers des systèmes agro-écologiques. Pourtant, cette expérience du terrain n’est pas assez considérée et mise en avant.

 

Une gouvernance bicéphale qui oublie les structures porteuses de l’agro-écologie

Autre problème : la gouvernance de ce plan qui est porté uniquement par la Chambre d’agriculture des Hauts-de-France et son Conseil Régional. Pour y apporter davantage de diversité et de représentativité, la Coordination Rurale a demandé l’intégration de l’ensemble des syndicats agricoles représentatifs, mais aussi de toutes les associations agricoles qui ont participé au développement de l’agro-écologie dans la région.

 

La CR HDF demande la transparence totale du financement du plan agroécologie

Les budgets sont énormes et, malheureusement, Il est probable que seule une part infime serve aux praticiens que sont les agriculteurs. En effet, à l’heure actuelle, rien n’est fléché vers les expérimentations en plein champ réalisées par ces derniers. La CR Hauts-de-France craint de fait que ces financements servent essentiellement à nourrir des structures parallèles comme les fermes DEPHY, et Chambres d’agriculture.

 

La CR HDF demande un « Fléchage » direct vers les agriculteurs

Pour la CR, ce plan de soutien à l’agro-écologie doit être en mesure de soutenir directement les agriculteurs.
Pour cela, il devrait permettre la mise en place de plusieurs actions simples :
– achat du matériel agricole nécessaire pour parvenir à des pratiques culturales qui rentrent dans le
champ de l’agro-écologie.
– aides directes à l’implantation de couverts végétaux
– aides directes à la production de protéines végétales ; la production locale d’oléoprotégineux/légumineuses est un atout pour les filières alimentaires en Hauts-de-France et doit être financièrement encouragée. Elle a également un impact positif sur l’environnement par la réduction des intrants.

Pour consulter le projet de plan agro-écologie des Hauts-de-France, cliquez ici
Pour consulter l’intégralité de la contribution de la CR à ce plan cliquez ici