L'info régionale

Réseaux sociaux

La CR AuRA alerte les pouvoirs publics sur la sécheresse !

secheresse

La CR AuRA alerte les pouvoirs publics sur la sécheresse !

La Coordination Rurale d’Auvergne-Rhône-Alpes a alerté les pouvoirs publics de la région sur la sécheresse. Le courrier suivant a été envoyé à la DRAAF ainsi qu’au Préfet de région et au Conseil régional pour montrer la situation critique à laquelle doivent faire face les agriculteurs :

« Je viens, au nom du Conseil d’administration de la Coordination Rurale Auvergne Rhône-Alpes, vous dresser un état des lieux de la terrible situation de sécheresse que subissent les agriculteurs de la région depuis plus de deux mois.

Après un hiver majoritairement bien arrosé mais peu froid, la région Auvergne Rhône-Alpes connaît depuis début mars une période remarquablement sèche, associée à des températures supérieures aux normales. Sur tous les postes météo de la région, on constate un déficit de pluviométrie sur les trois premiers mois de 2020 allant de 25 à 60 % selon les lieux (source : www.arvalis-infos.fr). Le mois de mars est particulièrement sec puisqu’aucune pluie significative n’est tombée sur la région depuis le petit épisode pluvieux du 1er au 5 mars. En conséquence, les débits des cours d’eau et le niveau des nappes ont baissé de manière importante au cours des deux derniers mois.

Avec un tel déficit de pluie et des cultures qui avancent très vite en stade, les réserves hydriques des sols de la région sont d’ores et déjà bien entamées. L’exemple des sols de graviers montre que la RFU (réserve facilement utilisable) est épuisée depuis le début du mois d’avril. En sol plus profond, la réserve est épuisée depuis plus de quinze jours (source : www.arvalis-infos.fr ).

Cette situation inédite fait craindre le pire et, bien que les prévisions météorologiques indiquent le retour de quelques précipitations dans les semaines à venir, cela devrait majoritairement se manifester sous forme d’averses, ce qui induit un caractère aléatoire et des cumuls probablement limités.
Nous avons également de nombreuses remontées de terrain nous alertant sur l’état de sécheresse des sols et des répercussions sensibles sur les cultures agricoles, avec des craintes importantes pour la suite. Les sécheresses historiques de 1997, 2003 et 2011 reviennent inlassablement à l’esprit des producteurs de la région qui craignent le pire pour la survie de leurs exploitations déjà mises à mal par une succession de mauvaises années (sécheresse, gel, grêle…) et les répercussions récentes de la crise sanitaire liée au COVID-19.

Nous vous demandons donc, Monsieur le Préfet, d’être particulièrement vigilant à cette situation alarmante. Celle-ci pourrait avoir des conséquences dramatiques pour de nombreux agriculteurs que nous savons en grandes difficultés économiques et fragiles psychologiquement.« 

La Coordination Rurale reste attentive aux problèmes de terrain et reste mobilisée pendant cette période compliquée.

Jean-Louis OGIER, Président de la Coordination Rurale Auvergne-Rhône-Alpes