L'info régionale

Réseaux sociaux

La CR 68 rencontre la Députée Klinkert

La CR 68 rencontre la Députée Klinkert

Le 5 septembre dernier, Philippe Iltis, président de la Coordination Rurale du Haut-Rhin a rencontré Brigitte Klinkert, députée de la première circonscription du département afin d’échanger sur quelques problématiques agricoles actuelles.

La question du lait au cœur des préoccupations de la CR 68

C’est un sujet récurrent quand on aborde les problématiques liées au monde agricole.

« Alors qu’en Allemagne, après des manifestations d’agriculteurs comme notamment celle à Fribourg à laquelle nous avons participé il y a plusieurs années (…) le prix se situe maintenant à environ 1 euro le litre ; en France, il est toujours affiché à environ 0.70 centime« , déclare le président de la CR 68 à la députée.

Il évoque en parallèle l’article 44 de la loi EGALIM qui concerne l’importation des produits alimentaires. Retranscrit directement dans l’article L236-1 A du Code rural, cet article a pourtant toujours été très clair, mais les pouvoirs publics ferment les yeux et laissent ces « importations toxiques » devenir la norme en France au détriment des agriculteurs et de la filière bio.

Des inquiétudes pour l’installation des jeunes agriculteurs

Pour la Coordination Rurale du Haut-Rhin, la formation des jeunes reste un thème primordial. Il faut leur permettre de commencer leur activité sans les mauvaises surprises auxquelles peuvent être confronté les nouveaux accédants à la profession. Philippe Iltis fait également le lien avec les problèmes liés au prix du foncier. Dans les territoires frontaliers, les terrains cultivables, déjà en nombre limité, atteignent des tarifs inaccessibles pour un jeune qui veut s’installer.

Des échanges sur des thèmes variés

A l’occasion de cette rencontre, le président de la CR 68 a souhaité revenir sur l’urbanisation de la région qui a rapproché les habitations des parcelles agricoles. Il est nécessaire aujourd’hui de prévoir un aménagement de la charte sur les zones de non-traitement (ZNT). La disparition des passations de lots de chasse de gré à gré pour les secteurs concernés par la surpopulation de gibier et la colère des agriculteurs qui doivent gérer la peste porcine aux frontières, le coût exorbitant des clôtures anti-gibier et/ou des produits répulsifs inefficaces… autant de sujets qui ont été également soumis à madame la Députée.

Lors de cette rencontre, la Coordination Rurale du Haut-Rhin a pu être écoutée sur les points principaux qu’elle souhaitait aborder. La Députée Madame Brigitte Klinkert a, quant à elle, pris note des informations transmises et a promis de nous épauler pour soutenir et défendre les agriculteurs français.