L'info régionale

Réseaux sociaux

La CR 54 demande l’autorisation du tir de nuit sur les sangliers

sanglier

La CR 54 demande l’autorisation du tir de nuit sur les sangliers

Le département de Meurthe-et-Moselle fait face à une expansion de la population de sangliers résultant d’une régulation insuffisante.

Les agriculteurs font face à des dégâts considérables sur les parcelles, ce qui engendre une perte économique non-négligeable ainsi qu’une perte de temps pour refaire les travaux agricoles après le passage des sangliers.

De plus, les sangliers peuvent également transmettre des maladies aux élevages comme, par exemple, la peste porcine qui fait des ravages dans le monde. Afin de préserver la France de cette menace, il nous semble primordial de conserver une politique stricte de réduction de la population de sangliers dans la zone peste porcine africaine (PPA) définie au nord du département. Par ailleurs, les clôtures de protection installées entre la France et la Belgique pour éviter le passage de sangliers contaminés doivent, elles aussi, rester en état afin d’assurer la protection de nos élevages.

C’est pour ces raisons que le Coordination Rurale de Meurthe-et-Moselle a demandé au préfet de mettre en place une autorisation de tir de nuit des sangliers afin de réguler au mieux les populations et les ramener ainsi à une proportion viable pour leur environnement.