L'info régionale

Réseaux sociaux

La CR 53 à la Gendarmerie de Laval : communiquer pour agir ensemble !

La CR 53 à la Gendarmerie de Laval : communiquer pour agir ensemble !

Vols sur les exploitations, conflits avec le voisinage, incivilités… En tant qu’agriculteurs nous sommes aussi confrontés à ces difficultés. C’est pourquoi, la CR 53 a rencontré, le vendredi 1er juillet 2022, les gendarmes de Laval afin d’échanger sur les besoins de chacun et améliorer la coopération entre les agriculteurs et la gendarmerie.

La réunion a commencé par un tour de table afin que chacun puisse se présenter. La Coordination Rurale était représentée par 7 élus : Olivier Chemin, Antoinette Aubert, Pascal Aubry, Fabienne Illand, Michel Moullé, Yves Gigon et Mickaël Fournier. Du côté du Groupement de Gendarmerie Départementale de Mayenne (GGD 53), le colonel Pierre-Yves Le Trong présidait la réunion, accompagné du lieutenant-colonel Bertrand Alexandre, du chef d’escadron Éric Avdeew, de l’adjudant-chef Benoît Delort et de l’adjudant de gendarmerie Sébastien Plumas, le référent sûreté du département de la Mayenne.

Un échange sur les différentes problématiques agricoles a suivi :

Après les présentations, les représentants de la CR 53 ont notamment évoqué l’augmentation des dépôts sauvages dans les champs. Ces derniers peuvent avoir des conséquences désastreuses. Les bouteilles de verre lorsqu’elles passent sous une broyeuse entraînent des projections d’éclats de verre et peuvent endommager les machines agricoles.

Autre élément majeur, la sécurité sur les exploitations :

Les aléas climatiques et pénuries entraînent l’augmentation des vols et des incivilités. Les gendarmes ont d’ailleurs évoquer les augmentations de vols de carburant et d’animaux sur les départements voisins : en Loire Atlantique (44) et en Vendée (85). La Mayenne reste relativement épargnée par ce phénomène mais la gendarmerie appelle à la vigilance.

L’importance d’informer la gendarmerie pour faciliter les interventions :

Les gendarmes ont particulièrement insisté sur ce point : « Faites le 17, signaler les infractions, portez plainte ou à défaut effectuez une main courante. Plus nous avons d’informations à notre disposition, mieux nous pourrons adapter nos dispositifs et répondre aux différentes demandes » a insisté le colonel Le Trong.

Ils ont ensuite évoqué l’application smartphone ViGie développée par la GGD 49 :

Le chef d’escadron Éric Avdeew a tenu à rappeler que les agriculteurs pouvaient utiliser le dispositif ViGie 53. Actif depuis 2020, il se présente sous la forme d’une application mobile gratuite, VIGie. Celle-ci nécessite seulement de posséder un smartphone. Pour y avoir accès, n’hésitez pas à vous rapprocher de la Chambre d’agriculture 53 ou de la CRPL. Après signature d’une charte, un code confidentiel vous sera donné et vous commencerez à être informé et vous pourrez également transmettre des informations directement sur l’application.

Ce dispositif a pour but de vous prévenir, via l’envoi d’un message sur votre Smartphone, en cas d’actes délictueux dans votre secteur (vols, intrusions, dégradations…). Ces messages sont préventifs, si vous êtes témoins ou victimes de tels actes, appelez le 17.

Cette application pourra également servir à vous avertir en cas d’alerte sanitaire en lien avec la DDSPP (PPA, influenza aviaire, etc.) ou encore en cas d’accident SEVESO. Pour rappel, les syndicats représentatifs, la Chambre d’agriculture, le préfet, la gendarmerie et le directeur de la sécurité publique de Mayenne ont tous participé à la création de cette convention. Encore une fois, au plus les agriculteurs transmettent des informations au mieux les services de la gendarmerie peuvent agir. Le responsable du GGD 53 souligne que la période entre 2h00 et 4h00 est le créneau sensible concernant les vols.

Pour en savoir plus : Guide d'utilisation de ViGie 53

Le colonel Le Trong a ensuite fait une présentation du GGD 53 :

Les gendarmes ont réaffirmé leur souhait d’échanger avec les acteurs du monde agricole :

Enfin, le colonel Pierre-Yves Le Trong a rappelé que pour lui : « le monde agricole est le fil rouge du département ». Dans cet esprit, les gendarmes souhaitent échanger de façon régulière avec les acteurs de la ruralité et proposent deux rencontres dans l’année afin d’échanger sur les problématiques. La prochaine rencontre devrait avoir lieu en fin d’année . La CR 53 sera au rendez-vous !

Quelques informations supplémentaires utiles :