L'info régionale

Réseaux sociaux

La CR 10 salue la position des vignerons indépendants qui demandent le non-paiement des cotisations au SGV

viticulture

La CR 10 salue la position des vignerons indépendants qui demandent le non-paiement des cotisations au SGV

Pendant le confinement lié à la crise COVID-19, les ventes de Champagne se sont effondrées en France, comme dans le monde.

En conséquence, la Fédération des vignerons indépendants de Champagne a demandé à ses adhérents de ne pas s’acquitter de leur cotisation au Syndicat général des vignerons (SGV). La Coordination Rurale de l’Aube la remercie et soutient cette prise de position.

Pourquoi une telle demande ?

Deux mesures ont été mises en place par le Comité interprofessionnel des vins de Champagne à savoir :

• l’interdiction de la vente de vins mis en bouteilles en cours d’élaboration. Officiellement, cette décision a été prise pour empêcher la mise en vente en supermarché de bouteilles de Champagne à bas prix. Dans la pratique, la vente de bouteilles sur lattes permet à des récoltants-manipulants d’ajuster leur trésorerie lorsque les temps sont difficiles. D’ailleurs, on constate que les bouteilles très peu chères ne sont mises sur le marché en fin d’année que par une poignée de négoce…

• le report possible des deux dernières échéances de raisins de la vendange 2019. Au départ, cette mesure est envisageable avec l’accord des deux parties et aux frais exclusifs du négoce. D’autant plus que l’escompte des paiements de raisins est depuis début juin aux frais du vigneron et plus aux frais de l’acheteur.
Nous ne voyons pas dans quelle mesure le SGV a pris la défense des vignerons en prenant ces deux décisions. Quel est l’intérêt des vignerons ? Qui le défend ?

Récolte « à bas volume » : où est l’intérêt des récoltants-manipulants ?

Le SGV, par la voix de M. Toubart, a évoqué l’éventualité d’acheter plus de 5 % de raisins pour combler le manque de récolte. Mais qui voudrait acheter des raisins à 6.50 € le kg alors qu’il en a des milliers de kilogrammes dans ses vignes, qu’il a déjà payés ?! Encore une fois, qui défend notre intérêt ?
C’est pour toutes ces raisons que la Coordination Rurale de l’Aube est en accord avec la décision de la Fédération des vignerons indépendants de Champagne, qui appellent les vignerons à ne pas s’acquitter de leur cotisation au SGV.