L'info régionale

Réseaux sociaux

La CR 10 écrit au préfet pour la mise en place de solutions d’urgences concernant le GNR

essence gazole

La CR 10 écrit au préfet pour la mise en place de solutions d’urgences concernant le GNR

Aujourd’hui, les agriculteurs font face à de très gros problèmes pour accéder au Gazole non routier (GNR) dont l’approvisionnement est de plus en plus difficile dans le département. Par ailleurs, le coût du peu de volume en GNR disponible est extrêmement élevé.

Un besoin de mesures fortes

Sans des mesures fortes, prises rapidement, cette crise d’approvisionnement, la flambée des prix du GNR, à laquelle s’ajoute celle des engrais qui n’est pas encore dernière nous, auront des conséquences désastreuses sur l’agriculture française.

La souveraineté alimentaire passe par la souveraineté énergétique. La crainte des producteurs : ne pas avoir de GNR pour assurer leurs récoltes.

Dans ce contexte, la Coordination Rurale de l’Aube-FIDDA a écrit au préfet pour demander la mise en place d’une stratégie urgente pour permettre l’approvisionnement des agriculteurs aubois en GNR.

Nous voulons qu’il soit permis aux agriculteurs de Champagne-Ardenne d’avoir accès au stock stratégique de Vatry (Marne) qui serait un premier levier permettant d’assurer la continuité des travaux en agriculture et surtout d’assurer notre souveraineté alimentaire.

Outre un accès en volume de GNR suffisant, les prix se doivent d’être accessibles. C’est pourquoi nous demandons que la préfecture réalise une détaxation immédiate du GNR pour les agriculteurs ainsi qu’un prix du GNR à 1 € hors taxes le litre.

La Coordination Rurale reste pleinement mobilisée pour travailler conjointement avec la préfecture sur cette problématique.