L'info régionale

Réseaux sociaux

La Coordination Rurale soutient la filière automobile Aveyronnaise

La Coordination Rurale soutient la filière automobile Aveyronnaise

L’usine Bosch d’Onet-Le-Château fabrique des bougies et des injecteurs pour les moteurs diesel. Elle emploie de nombreux agriculteurs pluriactifs. Alors que 1600 emplois sont menacés par la baisse du marché du diesel, la Coordination Rurale Aveyron rappelle son attachement à ce secteur d’activité.

Défendre l’agriculture, c’est aussi défendre la ruralité et tout ce qui s’y rattache. Vivre sur des territoires ruraux c’est maintenir un tissu social mais aussi effectuer de longs trajets pour le travail, se soigner, faire ses courses, etc. Loin de tout transport en commun, le véhicule diesel fiable, mais surtout économique, a pris sa place dans toutes les fermes. Depuis peu, le diesel basching a fait son apparition alors que parallèlement ces moteurs font appels à des technologies de plus en plus respectueuses de l’environnement.

L’industrie automobile est un secteur important pour l’économie de l’Aveyron y compris dans le monde agricole. Elle permet à de nombreux agriculteurs, grâce à la pluriactivité, de pouvoir garder l’exploitation familiale, exercer une autre activité rémunératrice, leur permettant une vie descente tout en modernisant l’outil de travail et en limitant l’endettement auprès des organismes financeurs.

La Coordination Rurale est très attachée à la pluriactivité. L’affaiblissement de l’industrie automobile aveyronnaise ne serait pas sans conséquence sur l’agriculture aveyronnaise.

Pour la Coordination Rurale, Jean-Noël Verdier.