L'info régionale

Réseaux sociaux

La Commission européenne laisse tomber les éleveurs de porcs

La Commission européenne laisse tomber les éleveurs de porcs

Le 13 décembre, la demande d’activer des mesures d’urgence pour la filière porcine a été refusée pour une troisième fois par la Commission européenne. Une quinzaine d’États ont pourtant rappelé que la filière porcine est à la fois affectée par la pandémie de Covid-19, par la peste porcine africaine et par l’augmentation des prix de l’énergie.
Le commissaire à l’Agriculture Janusz Wojciechowski a jugé que l’activation de mesures exceptionnelles de soutien pourrait être contre-productive et pourrait prolonger la crise. En revanche, il a promis de reconsidérer la question en janvier.


« Les éleveurs de porcs français sont en grande difficulté. Si l’objectif est de faire disparaître la production de porcs en France, nous sommes sur le bon chemin ! », se désole Anne Renouard, éleveuse de porcs en Bretagne et présidente de la CR 22.