L'info régionale

Réseaux sociaux

La caricature ne peut tenir lieu de débat sur l’avenir de l’agriculture

La caricature ne peut tenir lieu de débat sur l’avenir de l’agriculture

Top Headlines

Sentant manifestement qu’elle perd pied à proximité des élections – après lesquelles elle ne sera plus majoritaire dans le monde agricole – la FNSEA a décidé d’utiliser la stratégie de la caricature, voire de l’invective, à l’égard de la Coordination Rurale.

Mais la caricature ne saurait tenir lieu de débat sur l’avenir de l’agriculture.

En cette période cruciale pour les agriculteurs, la CR défend avec confiance ses propositions, qu’elle inscrit dans une perspective d’avenir. Parmi les grands enjeux de demain, l’agriculture doit notamment faire une nouvelle révolution, en apprenant à diminuer sa dépendance énergétique tout en faisant face à une augmentation considérable des populations qu’elle doit nourrir.

C’est cette approche qui sous-tend les propositions de la CR, rassemblées dans un mémorandum intitulé Pour une PAC du XXIe siècle, qui a été remis il y a plus d’un an au Ministre de l’Agriculture.

Cette vision d’avenir, indispensable pour conforter la dignité et le revenu des agriculteurs, est à l’opposé de la vision archaïque de la FNSEA. Obsédée par sa crainte de voir son influence diminuer et de perdre ses derniers privilèges, la FNSEA confond la longue vue dans laquelle elle devrait regarder l’avenir, avec le rétroviseur qu’elle fixe obstinément.