L'info régionale

Réseaux sociaux

Jean-rené Gouron, figure emblématique de la Vienne

Jean-rené Gouron, figure emblématique de la Vienne

Jean-René a voué 20 ans de sa vie à la Coordination Rurale et ce mois-ci, il tire sa révérence pour enfin savourer les petits bonheurs d’une retraite bien méritée. Un homme pas comme les autres qui a marqué, marque et marquera encore nos esprits ! Récit d’un remarquable homme de terrain.

Un syndicaliste né

Jean-René, ardent syndicaliste est membre actif de la CR depuis sa création en 1992 ! Avant d’être élu Président régional, il a occupé les fonctions de président départemental de la Vienne.

Ceux qui l’ont vu en action, diront de lui qu’il a le charisme et la poigne d’un bon président. Ceux qui le connaissent plus personnellement, diront aussi de lui que c’est un homme au grand cœur toujours prêt à aider son prochain avec une énergie débordante.

Jean-René a fait son service militaire et a continué en réserve. Il a gravi les échelons jusqu’au grade de lieutenant-colonel. Il a débuté aux côtés de son père et s’est finalement installé en tant qu’agriculteur. Le combat syndical est devenu sa ligne de conduite. Le droit de vivre de son travail, l’accès à l’alimentation à un prix équitable, la possibilité de transmettre la passion du métier d’agriculteur, sont autant de batailles qui lui tiennent à cœur et qu’il mènera à sa manière tout au long de sa carrière.

Un orateur hors pair

Lorsque Jean-René prend le micro, il offre du spectacle ! Il choisit les mots justes et n’hésite pas à dénoncer et à titiller les responsables politiques. Il a chauffé la salle du XVIII ème Congrès de la CR qui se tenait à Poitiers, en fustigeant les Cvo et les taxes qui seront étendues aux semences fermières. Il s’en est pris aussi à « ceux qui ne vivent plus de l’agriculture depuis longtemps dans les conseils d’administration de grands groupes industriels ». Étaient ciblés, sans les nommer, les responsables de la Fnsea et son président Xavier Beulin. Il déchaîne les troupes à chacun de ses passages et redonne l’envie de se battre aux agriculteurs.
C’est un orateur de talent !

Transformé par cette expérience unique, Jean-René a inspiré les combats de plus d’un agriculteur. Il fait partie de ces hommes en quête de justice et de dignité au nom des agriculteurs. A quand le retour « au bon sens paysan » ?

Avec l’âge, il a accumulé une grande expérience et il est ainsi devenu le « service conseil » de la CR Poitou-Charentes.

Au nom de tous les agriculteurs de la CR Poitou-Charentes, nous vous souhaitons une agréable retraite. Vous laisserez, c’est certain, un grand vide derrière vous. Mille mercis Jean-René!

Stéphanie Masin