L'info régionale

Réseaux sociaux

Innov’agri, 3 jours intenses

innov-agri 2018 stand CR

Innov’agri, 3 jours intenses

Du 3 au 6 septembre 2018, à Outarville, s’est déroulé le salon Innov’agri. Retour sur ces trois jours intenses, où notre stand n’a pas désempli !

Mardi 3 septembre, les jeunes à l’honneur

Avec la présence, de Laurent Porte, responsable de la section Jeunes Occitanie, les jeunes de la CR Centre se sont retrouvés pour évoquer les idées fortes pour fédérer les jeunes agriculteurs :
• le fait que la CR n’est pas un syndicat de « carriéristes » ;
• la liberté d’entreprendre ;
• le problème des financements pour l’agriculture qui vont davantage aux organismes para-agricoles qu’aux agriculteurs ;
• la défense des agriculteurs et non des filières ;
• le rééquilibrage des productions ;
• l’exigence de normes équivalentes pour les importations.

Mercredi 4 septembre, il est temps de sauter le pas avec la CR !

Michel Cartier, président de la Coordination Rurale du Cher, a sauté en parachute au-dessus du salon pour faire passer un message : IL FAUT SAUTER LE PAS AVEC LA CR !
« Sauter en parachute, c’est relever un nouveau défi, explique Michel Cartier. C’est un moment de vérité, un face-à-face avec soi-même où nous sortons de notre zone de confort pour nous dépasser. Au début, nous plongeons dans l’inconnu et nous perdons nos repères. Mais une fois le saut entamé, nous nous sentons plus forts et nous voyons que nous sommes capables de surmonter bien des choses. »
Le parallèle avec les élections aux Chambres d’agriculture à venir est dès lors très simple : « en agriculture, depuis 70 ans, un syndicat dirige avec l’État dans un système de cogestion. Il est temps de sauter le pas vers un autre système, basé sur une exception agriculturelle et des prix rémunérateurs, et les agriculteurs ne doivent pas avoir peur de le faire avec nous. »

Voir la vidéo

L’événement a rencontré un franc succès sur notre stand. Bernard Lannes, président National de la Coordination Rurale, était également présent.

 

Jeudi 5 septembre

Comme lors des les deux jours précédents, les militants de la CR ont accueilli de nombreux visiteurs sur le stand de la CR afin d’évoquer les difficultés et les perspectives pour l’agriculture. Des conversations animées mais toujours conviviales.

Un jeu concours avec tirage au sort a été proposé, avec la possibilité de gagner un week-end détende : il fallait répondre correctement à trois questions sur le temps de travail des agriculteurs.

En effet, un paysan travaille beaucoup. Mais avec des tâches administratives toujours plus lourdes et toujours plus complexes pour répondre aux exigences toujours plus nombreuses de l’administration et pouvoir recevoir les aides compensatoires, nous travaillons toujours davantage pour des aides qui sont parfois versées seulement en partie, quand elles ne sont pas en retard… Avec un système de prix à la production tel que le défend la Coordination Rurale, et uniquement la CR, nous passerions plus de temps dans nos champs et auprès de nos animaux qu’à traiter cette paperasse ! Défendre les prix rémunérateurs à la production, c’est défendre notre revenu, notre capacité à embaucher, nos conditions de travail et notre santé !
IL EST TEMPS DE CHOISIR UN SYNDICAT QUI DÉFEND RÉELLEMENT LES PRIX !
IL EST TEMPS DE SAUTER LE PAS AVEC LA CR !

Tags :