L'info régionale

Réseaux sociaux

Incendie de bâtiments d’élevage : la justice doit être faite

feu

Incendie de bâtiments d’élevage : la justice doit être faite

Dans le département de l’Orne, plus précisément dans le Perche, trois bâtiments agricoles ont été incendiés dans la nuit de lundi à mardi. Des inscriptions telles que « Camp de la mort » ou « Assassin » ont été retrouvées sur les murs.

Ces slogans ressemblent étrangement à ceux utilisés par les abolitionnistes de la cause animale et la Coordination Rurale suivra de très près les conclusions de l’enquête. Heureusement, aucune personne et aucun animal n’étaient présents au moment des faits.

« Nous dénonçons cet acte barbare » explique Bernard Lannes, président de la Coordination Rurale avant d’ajouter « ce sont des professionnels qui voient toute une vie de travail détruite sous leurs yeux, c’est inadmissible ! Plus grave encore, aujourd’hui c’est une famille entière qui se retrouve dans une situation de détresse et de précarité terrible. C’est révoltant ! Il est hors de question de continuer ainsi, aujourd’hui les éleveurs exercent leur métier la peur au ventre. Les pouvoirs publics doivent être fermes et condamner sévèrement toute attaque et atteinte à notre profession ».

Pour la Coordination Rurale, il faut que la justice fasse son travail et condamne fermement ces actes criminels. Il n’est plus possible qu’une profession entière, déjà malmenée, vive dans une angoisse constante, cette charge psychologique pourrait conduire à des drames humains.

La Coordination Rurale apporte tout son soutien à l’agriculteur pris pour cible et à sa famille.