L'info régionale

Réseaux sociaux

Honteux, inadmissible, inhumain… ! La CR87 demande au préfet de faire sa valise !

éleveurs

Honteux, inadmissible, inhumain… ! La CR87 demande au préfet de faire sa valise !

La fois de trop ! Après une erreur commise sur un cheptel de Nedde en janvier dernier, qui avait été injustement qualifié d’atteint par la tuberculose bovine, mais dont les analyses concernaient un jeune éleveur de Ladignac le Long, le scénario se répète aujourd’hui à Séreilhac chez Ludovic Authiat.

Depuis une quinzaine de jours, Ludovic Authiat et sa famille, éleveur sur la commune de Séreilhac vivent un enfer ! Suite à la vente de deux veaux en Dordogne ceux-ci sont testés positifs à la tuberculose. Sa prophylaxie pourtant faite en début d’année n’avait révélé aucun cas suspect. Le verdict de la DDCSPP est sans appel, c’est abattage total. Hier soir, retournement de situation, c’est une ERREUR annonce la directrice de la DDCSPP !

Depuis « l’affaire de Ladignac » comme beaucoup la nomme, où la CR87 avait apporté son soutien au jeune Nicolas Nouhaud dont l’élevage est qualifié d’infesté par la tuberculose bovine et soumis à un abattage partiel, les paysans de la CR87 ont subi les pires pressions de la part des services de l’État pour couvrir des agissements peu scrupuleux des agents de la DDCSPP n’hésitant pas à mentir sur les faits qui se sont réellement passés.

Acharnement et règlement de compte de la part des services de l’État. Demain ça peut-être n’importe lequel d’entre nous ! Venez nombreux soutenir Ludovic Authiat demain :

Mercredi 28 avril à 15h30
Salle polyvalente de Séreilhac

 

Trop c’est trop ! Les représentants des services de l’État (Monsieur le Préfet, Directeur de la DDT, Directrice de la DDCSPP) doivent s’excuser publiquement devant la famille de Ludovic Authiat et devant les éleveurs haut-viennois. Préparez vos valises, l’incompétence n’a pas sa place dans ce département ! Pour leur bien-être, leur tranquillité d’esprit et leur défense, nous le devons aux paysans !

En Haute-Vienne, nous attendons des services de l’État qu’ils soient compétents et au service des paysans de ce département.