L'info régionale

Réseaux sociaux

Hautes-Alpes : une visite du préfet coordonnateur loup décevante

Jouffrey 05

Hautes-Alpes : une visite du préfet coordonnateur loup décevante

Représentée par son président, Joseph Jouffrey, la Coordination Rurale des Hautes-Alpes était présente le 26 novembre lors de la visite de Jean-Paul Célet, préfet coordonnateur loup à Ancelle. L’ensemble des syndicats agricoles, la Préfète, la Chambre d‘agriculture, le Conseil départemental et les représentants des parlementaires étaient aussi présents pour visiter une exploitation et participer aux débats en salle. Une visite qui s’est révélée très décevante et c’est à se demander si le préfet est vraiment à l’écoute des problématiques rencontrées par les éleveurs.

Lorsque le préfet à indiqué que les tirs de prélèvement ont démarré tard cette année et qu’il faudra être actif dès le mois de janvier en 2020, la CR05 s’est permise d’intervenir pour rétablir la vérité. En effet, en début d’année, le protocole loup n’était pas encore signé et c’est donc bien le ministère qui avait pris du retard. D’autant plus que ce protocole a été rédigé sans consultation des syndicats, représentants des agriculteurs, qui sont les principaux concernés.

«  Il est inconcevable de nourrir une espèce hyper protégée, qui n’est plus en voie de disparition et dont les dégâts sont financés par les agriculteurs puisque les aides proviennent du ministère de l’Agriculture. Si le ministère de l’Écologie tient tant à avoir des loups sur le territoire français, il n’a qu’à prendre à sa charge les conséquences d’un tel choix » s’insurge Joseph Jouffrey. «  L’ensemble de ces éléments nous amène aussi à nous questionner sur l’origine de son retour en France, sur l’hybridation et sur les analyses qui sont faites lors des attaques ».

La CR05 restera vigilante et continuera à suivre de très près ce dossier hautement épineux.

Tags :
, ,