L'info régionale

Réseaux sociaux

Générations Futures et leurs rapports sensationnalistes !

Générations Futures et leurs rapports sensationnalistes !

Comme à son habitude, Générations Futures vient de dévoiler un nouveau rapport sur les résidus de pesticides dans les fruits et légumes non bios. Pour ce faire, elle s’appuie sur un rapport de la DGCCRF mais, ce qu’elle « oublie » de préciser, ce que d’après ce même rapport 97,7 % des fruits et légumes sont conformes aux normes françaises. La santé des consommateurs n’est donc pas en danger !

Des chiffres qui font peur, mais en réalité sans danger

Selon les chiffres avancés par Générations Futures, 66,7 % de fruits non bios et 45 % de légumes non bios contiennent des résidus de produits phytosanitaires. Ce qui n’est pas mentionné, ou du moins pas de façon explicite, c’est que les résidus sont trouvés en quantité minime et en dessous des normes protégeant les consommateurs. Autrement dit, Génération Futures appuie son étude sur des chiffres dont l’ordre de grandeur est largement inférieur aux normes françaises : ces résidus sont donc négligeables et considérés comme étant sans conséquence.
Par ailleurs, il n’est mentionné nulle part l’origine des fruits et légumes : produits français et importations sont mis dans le même panier par ce lobbying écologiste.

La Coordination Rurale dénonce les méthodes fallacieuses utilisées par cette association et bien d’autres. Ce rapport n’apporte rien mais il installe une psychose chez les consommateurs.

Les agriculteurs français produisent des fruits et légumes de qualité et nous pouvons en être fiers !