L'info régionale

Réseaux sociaux

Francisation de légumes : une nouvelle tromperie sur l’origine

légumes

Francisation de légumes : une nouvelle tromperie sur l’origine

Un grossiste dans les Bouches-du-Rhône est soupçonné d’avoir revendu des légumes en provenance d’Espagne en faisant croire qu’ils étaient d’origine française. Le préjudice porté aux producteurs français est important et la Coordination Rurale dénonce de telles pratiques.

La « francisation » trompe le consommateur au détriment des producteurs

Cette tromperie des consommateurs peut entraîner une perte de confiance dans les provenances indiquées sur les produits, étant donné que les consommateurs tiennent compte de l’origine au moment de l’achat.
Quant à eux, les producteurs subissent une perte financière puisque la francisation entraîne les prix vers le bas. De plus, on leur impose une concurrence déloyale.

 

Des expéditeurs qui prennent de gros risques à cause de leurs clients

Si les expéditeurs prennent autant de risques, c’est que cela doit bien rapporter ou alors, ils subissent une pression de la part de leurs clients. En effet, travaillant principalement avec les GMS, il n’est pas impossible que celles-ci exercent une pression considérable pour avoir de la marchandise. Les expéditeurs se trouvent donc contraints de trouver des solutions (qui s’avèrent illégales) pour répondre aux demandes.
Même si les expéditeurs ne sont peut-être pas les seuls responsables, la CR ne peut cautionner ces agissements. Une fois de plus, les producteurs sont les perdants et les plus lésés.

Tags :