L'info régionale

Réseaux sociaux

France Grandes Cultures aux côtés des producteurs pour dénoncer les contrats avant moisson

France Grandes Cultures aux côtés des producteurs pour dénoncer les contrats avant moisson

Face à la hausse des coûts de production en grandes cultures, France Grandes Cultures (FGC) demande la renégociation des contrats avant moisson quand cela est nécessaire.
Avec les inquiétudes croissantes concernant les rendements de la campagne 2022, il nous semble urgent d’agir et de permettre aux agriculteurs de renégocier leurs contrats passés à des prix trop bas !

La plupart des agriculteurs ont réalisé des dépenses beaucoup plus importantes que ce qui était prévu pour mettre leurs parcelles en culture cette année. De plus, on constate que les engagements pourtant signés hier, peuvent être revus à la hausse aujourd’hui, s’agissant par exemple de machinisme ou de bâtiments agricoles pour l’amont de l’agriculture ou bien, pour l’aval, des industriels de l’agroalimentaire qui peuvent renégocier leurs contrats avec la grande distribution.

Pour FGC, il est donc nécessaire que les producteurs mis en difficulté par les décisions politiques qui découlent de la guerre en Ukraine puissent répercuter leurs hausses de charges sur les contrats passés avant la moisson, à des prix qui se révèlent aujourd’hui extrêmement bas.

FGC invite donc les producteurs en grandes cultures qui le souhaitent à se rapprocher de leurs organismes stockeurs pour demander une renégociation de leurs contrats à terme.

Pour en savoir plus, consultez notre article complet.