L'info régionale

Réseaux sociaux

FNSEA, muse inspiratrice des politiciens

21 02 03 Article AAT - dessin de presse FNSEA

FNSEA, muse inspiratrice des politiciens

L’info peut paraître anodine dans le contexte actuel de pandémie, mais tout de même. Moi qui croyais naïvement que cette décoration avait encore une quelconque valeur, j’ai voulu en savoir plus :

[Dossier extrait de l’AAT du 29 janvier 2021]

Qui peut recevoir la légion d’honneur ?

« Tout citoyen Français sans casier judiciaire ayant fait preuve de mérites éminents au service de la nation, à titre militaire ou à titre civil… » (légion d’honneur.fr)

Il reste donc à savoir si c’est à titre personnel ou en tant que présidente de la FNSEA qu’elle a été distinguée.

A titre personnel, je ne vois pas pourquoi, on peut donc en déduire que c’est sa fonction qui est remerciée.

Oui mais pourquoi ?

Avoir continué à renforcer les filières qui leur sont si chères au détriment des producteurs ? N’avoir rien fait pour éviter le démantèlement de l’agriculture Française ?

Ou peut-être pour les remercier de toutes ces années de cogestion avec les gouvernements successifs qui nous ont conduites dans l’impasse ? Et puis je me suis dit, c’est vrai qu’on décore à tour de bras des chanteurs et des acteurs dont le plus grand fait d’armes est de divertir les foules.

C’est donc ça !! Mme la présidente de la FNSEA est une intermittente de l’agriculture !! CQFD…

Il existe une autre explication, plus sérieuse celle-là, qui pourrait être qualifiée de « remerciement pour services rendus ». A qui ? Mais à tous les politiques pour lesquels la FNSEA a facilité le passage en force de textes de lois contraignants (et souvent en surtransposition des lois européennes) mettant encore un peu plus l’agriculture Française sous le joug d’une bureaucratie tatillonne et inquisitrice.

Il suffit de lire le « contrat de solutions » proposé par la FNSEA (je sais, ce n’est pas très tentant…) pour y retrouver l’ébauche de lois ou de projets de lois qui nous concernent tous et dont on peut supposer que le gouvernement s’est largement inspiré pour nous contraindre toujours un peu plus (retrait du glyphosate, ZNT riverains, charte de bon voisinage, charte des contrôles, adhésion à des outils multiples pas forcément utiles aux producteurs, formations …). Cette liste est non exhaustive.

Comment peut-on encore leur faire confiance ?

Comment peut-on encore faire confiance à des dirigeants syndicaux qui passent la main dans le dos, font des courbettes et affichent une réelle proximité avec les mêmes hommes et femmes politiques qui semblent s’évertuer à inventer sans cesse de nouvelles tracasseries pour l’ensemble du monde agricole ?

Il semblerait que dans ce domaine, la FNSEA soit une muse inspiratrice pour politiciens en manque d’imagination !
Grâce à elle, certains élus de la république peuvent laisser une trace de leur passage dans les ministères en légiférant sur des thématiques auxquelles ils n’auraient jamais pensé eux-mêmes !

Ce qui est quand même remarquable, c’est la capacité de Mme la présidente et des autres dirigeants de ce syndicat à faire croire à leurs adhérents qu’ils agissent au mieux de leurs besoins, alors qu’ils se contentent d’essayer de plaire aux « puissants ».

Les politiciens étant des gens malins et pragmatiques ont vite vu où était leur intérêt, et finalement, une petite décoration et un encart dans le Journal officiel sont bien peu de chose pour s’assurer la fidélité servile et indéfectible de ses sujets !

Jean-Philippe Bouet, Vice-Président de la Coordination Rurale 37

 

21 02 03 Article AAT - FNSEA