L'info régionale

Réseaux sociaux

Filière horticole : la confiance est-elle encore possible?

fleur

Filière horticole : la confiance est-elle encore possible?

Max Bauer, représentant de la section horticole CR (Uniphor), ne s’est pas rendu à l’assemblée générale de l’interprofession Val’hor du 16 octobre. Réunis deux jours avant, les délégués de la section horticole ont fait ce choix en voyant les signaux négatifs s’accumuler en peu de temps.

Le dernier date du 10 octobre où tous ont été déçus de constater que l’interprofession, d’ordinaire si intransigeante avec les contestataires de la cotisation interprofessionnelle, avait laissé filer des procédures contentieuses, créant ainsi un climat de tension et d’incompréhension.

Ce fut la goutte d’eau de trop dans le vase horticole qui se remplissait depuis plusieurs semaines de manière continue : cogestion triomphante lors des élections tendancieuses du nouveau Conseil spécialisé de France AgriMer, persistance du « tout label » qui n’offre pour l’heure aucune solution économique…

La continuité du lien de confiance, aujourd’hui dégradé, dépendra des échanges à venir.

L’Uniphor souhaite notamment une réelle prise en compte de la disparition continue des exploitations horticoles et du malaise durable des professionnels.