L'info régionale

Réseaux sociaux

Fauchage des jachères : le ministère se prononce enfin

Vache limousine

Fauchage des jachères : le ministère se prononce enfin

Dans un communiqué de presse daté du 1er juillet, le ministère de l’Agriculture indique qu’une dérogation permettant la fauche et la pâture des jachères de manière localisée pour aider les éleveurs touchés par la sécheresse vient d’être actée. La Commission européenne a confirmé au ministère de l’Agriculture et de l’alimentation qu’il était dans ce cas possible d’avoir recours à la procédure relative aux cas de force majeure et circonstances exceptionnelles pour les éleveurs concernés. La Coordination Rurale salue cette décision qui doit permettre aux éleveurs touchés par la sécheresse de bénéficier d’un répit, mais juge cependant qu’elle arrive trop tardivement, certaines jachères étant arrivées à maturité il y a plusieurs semaines déjà.

La sécheresse 2018, sans fortement réduire la production de fourrages au printemps, a obligé les éleveurs à affourager leurs animaux très tôt l’été dernier. Les stocks hivernaux ont alors été fortement amputés, ce qui a fait craindre à de nombreux éleveurs de ne pas pouvoir alimenter correctement leurs animaux jusqu’à la mise à l’herbe. La Coordination Rurale, jugeant la situation des stocks de fourrage très préoccupante, a dès le début du mois d’avril alerté le ministre de l’Agriculture afin de disposer de cette dérogation à l’interdiction de valorisation des jachères, et a réitéré sa demande mi-mai, une nouvelle sécheresse se profilant pour l’été 2019.

Les régions concernées par cette dérogation sont :

– Centre Val de Loire (2 départements) : 18 et 36
– Région Auvergne Rhône – Alpes (9 départements) : 01, 03, 07, 26, 38, 42, 43, 63, 69
– Occitanie (9 départements) : 09, 11, 30, 31, 32, 34, 66, 81, 82
– Nouvelle-Aquitaine (1 département) : 23
– PACA (3 départements) : 13, 83, 84

Les jachères mêmes fauchées ou pâturées de ces départements garderont le caractère de SIE (Surfaces d’Intérêt Écologique).

Afin d’accéder à cette dérogation au plus vite auprès de la DDT(M) des départements cités ci-dessus, chaque éleveur est invité à utiliser le courrier type téléchargeable ci-dessous. Il faut, afin de pouvoir bénéficier de cette dérogation, pouvoir justifier du caractère exceptionnel de la situation (niveau anormalement bas du stock de fourrage, etc.) et que l’utilisation des jachères est la seule solution envisageable.

 

Télécharger le courrier type