L'info régionale

Réseaux sociaux

Explosion du prix du GNR : les CR du Limousin manifestent leur colère !

Explosion du prix du GNR : les CR du Limousin manifestent leur colère !

Ce sont près de 300 paysans qui ont été mobilisés, le 10 mars 2022, par les sections départementales de la Coordination Rurale de Haute-Vienne, Creuse et Corrèze pour dénoncer l’augmentation exorbitante du Gazoil Non Routier (GNR) devant les portes des préfectures du Limousin.

Les Coordinations Rurales du Limousin ont été parmi les premières à faire remonter les problèmes engendrés par cette flambée des prix auprès du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et du ministère de l’Économie et des finances par la voix de nos parlementaires. Toute la semaine dernière, les trois CR du Limousin (CR 87 – CR 23 – CR 19) ont été sollicitées par un grand nombre de leurs adhérents. Tous s’inquiètent de n’avoir aucune visibilité sur les prix mais aussi les volumes de GNR disponibles. Aujourd’hui, aucun livreur de GNR n’est capable de donner un prix fixe et encore moins de garantir l’intégralité des volumes commandés : c’est intolérable pour les agriculteurs !

Les CR du Limousin ont été reçues lors d’une audience en Préfecture afin d’interpeller nos préfètes sur l’urgence de la situation. Les travaux de printemps de semis et de récolte des fourrages vont commencer, les paysans ont une mission nourricière et de service auprès de la population. Ils se doivent de les maintenir comme ils l’ont très largement prouvé lors de la crise de la Covid.

Nous demandons une détaxation totale du GNR ! Nous demandons aussi que les livraisons de GNR soient garanties dans des litrages acceptables, que le tarif du GNR pour les entreprises soit encadré et que des stocks suffisants soient effectués afin de garantir l’approvisionnement.

Nos trésoreries sont très tendues et nous sommes en pleins travaux pour la saison à venir. Le maintien de notre capacité de travail, compliqué par les troubles géopolitiques actuels, doit être la priorité de l’État.

Nous attendons de pied ferme des mesures fortes de sa part ! De vraies propositions. Pas quelques centimes et de la poudre aux yeux qui ne nous maintiendront même pas sous perfusion et finiront de faire basculer dans le néant un bon nombre de paysans.

Ces actions du 10 mars se sont déroulées dans le calme… Mais si nous n’obtenons pas des mesures rapides, nous ne lâcherons rien et nous appellerons à nouveau nos collègues à descendre dans la rue. La colère des paysans ne pourra pas toujours être contenue !

 

Pierrick Gouteron – Président de la CR 87

Florian Tournade – Président de la CR 23

Amélie Rebière – Présidente de la CR 19

 

Tags :
, , , , ,