L'info régionale

Réseaux sociaux

EGA : le commerce international au détriment des agriculteurs et des consommateurs

EGA

EGA : le commerce international au détriment des agriculteurs et des consommateurs

La CR est abasourdie : comment le ministre, le rapporteur et les députés ont-ils pu rejeter l’interdiction des produits importés contenant des produits phytopharmaceutiques proscrits dans l’Union européenne ?
« Santé publique, distorsion de concurrence, destruction et disparition des agriculteurs français … ces arguments ne sont-ils pas suffisamment importants pour mettre en place des mesures fortes ? » S’insurge Max Bauer vice président de la CR et président de la section Horticole de la CR.

Contrairement à ce que pense Monsieur Moreau, quand on veut on peut ! En effet, la CR est convaincue qu’il existe des moyens pour contrôler cette mesure, comme interdire les importations provenant des pays utilisant les produits phyto interdits en UE ou établir une liste de pays à risque et ne contrôler que les dangers potentiels.

Pour Jean Louis Ogier, président de la section Fruits et Légumes de la CR, le gouvernement français avance même dans le sens contraire puisqu’il a récemment autorisé l’importation de cerises en provenance de Turquie, alors que le pays autorise toujours l’utilisation de diméthoate.

La CR regrette que la mondialisation soit poussée à son paroxysme et se demande bien ce qu’il restera dans cette loi pour protéger les agriculteurs et les consommateurs français ?

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. » Sénèque