L'info régionale

Réseaux sociaux

EELV – Var à côté de la plaque !

EELV – Var à côté de la plaque !

Dans un communiqué de presse en date du 01 octobre 2010, EELV-Var prétend réagir aux propos tenus par Max Bauer Président de l’UNIPHOR dans une interview accordée à Var Matin en date du 26 septembre 2012.

 

Par son communiqué le mouvement écologiste varois insinue que l’UNIPHOR serait en contradiction avec ces précédentes propositions sur l’Imidaclopride.  EELV commet une erreur dans la mesure où notre mouvement doute de l’efficacité de cette molécule pour enrayer l’infestation.

 

Depuis 5 ans l’UNIPHOR se bat pour sauvegarder, du mieux possible, le patrimoine végétal de la côte d’Azur. Notre but est de lutter contre l’infestation et d’éradiquer le Charançon Rouge qui détruit, année après année, les palmiers de la région PACA.

 

Nous avons alerté et mobilisé les pouvoirs publics en lien avec de nombreux partenaires (associations, INRA, organismes et élus locaux..). Nous avons proposé des solutions reposant sur la combinaison d’une méthode, l’endothérapie, associée à des molécules utilisées par d’autres pays (Espagne, Italie, Portugal) touchés eux aussi. Ces solutions ont prouvé leur efficacité.

 

Nous avons salué l’utilisation de l’endothérapie mais sommes toujours restés sceptiques sur la combinaison endothérapie + imidaclopride. En effet la matière active proposée n’est pas la plus efficace. De plus, cette combinaison soutenue par les pouvoirs publics est incomplète.

 

Nous sommes également favorables à une solution « bio ». Nous avons d’ailleurs soutenu l’emploi d’un champignon endopathogène : le beauveria bassiana. Malheureusement les atermoiements des administrations centrales, et les lobbies écologistes ont fait perdre un temps précieux. Désormais il faut agir vite.

 

L’UNIPHOR est un syndicat exclusivement professionnel et totalement apolitique. Seule la sauvegarde des palmiers nous préoccupe. Seule la chasse au charançon nous intéresse.