L'info régionale

Réseaux sociaux

Destruction de zones humides à Touvérac (16)

zones humides

Destruction de zones humides à Touvérac (16)

Dans le cadre de la construction de la mise à 2×2 voies de la nationale 10 entre Chevanceaux et Reignac, une zone Natura 2000 étant affectée, afin de répondre aux enjeux prescrits dans le cadre de la réglementation, « l’État a engagé la mise en oeuvre du programme de mesures compensatoires environnementales, qui consiste à acquérir (ou maîtriser) et restaurer 132 ha. Le groupement CREN-Charente Nature (1) est attributaire du marché pour la conception et la réalisation de ce programme et sa mission a débuté le 27 juillet 2011. La mise en oeuvre de ces mesures sur une durée de 30 ans demandera à être examinée sous le prisme des règles de la comptabilité et du code des marchés : un découpage en « lots » dédiés à la restauration, puis à la gestion, demande notamment à être étudié » (2).

L’importance donnée à la présence de zones humides, avec préservation de la faune et de la flore inhérentes à ces zones est bien connue de tous, même si elle entraîne des contraintes, voire des préjudices aux propriétaires et exploitants concernés.

Mais il arrive que les bonnes intentions soient quelquefois suivies d’effets pervers, voire complètement contradictoires. Ainsi, près du lieu-dit Bois Rond, quatre petits étangs ont été détruits par percement de la digue de retenue.

Touvérac Photo1 avant travaux

Avant travaux (source Google maps)

 

Touvérac Photo2 après travaux

Après travaux (photos A. Paquereau)

 

Après le percement de la digue de retenue, dans l’étang de gauche, il ne subsiste en ce mois d’août 2019 aucune trace d’humidité. Les joncs et les roseaux ne résisteront pas longtemps au « rétablissement du cours du ruisseau » prétexté par les auteurs de cette dégradation de l’environnement. Il n’y a déjà plus de grenouilles !

Dans l’étang de droite, il ne reste qu’une petite mare de quelques mètres carrés où les sangliers viennent se « bauger ».

Même problème, même punition pour les sites ci-dessous :

Touvérac Photo 4 avant travaux

Avant travaux (source Google maps)

 

Article Touvérac2 après travaux

Après travaux (photos A. Paquereau)

 

Ces lieux ne seront plus jamais des zones humides, du fait de la destruction des digues de retenue, l’eau ne faisant que passer lorsqu’il pleut suffisamment, et la sécheresse privant la faune et la flore d’une réserve d’eau pérenne vitale. De plus, les exploitants voisins sont maintenant obligés d’approvisionner des abreuvoirs pour leurs animaux.

Les réserves collinaires d’eau offrent une permanence de la disponibilité de l’eau en période d’étiage que ne permettent pas de très nombreux ruisseaux comme ici le Lary, tout proche des étangs précités.

Photo Touverac pont ruisseau

Photo JP Bodin

 

Il est largement préjudiciable que des organismes qui se targuent de préserver l’environnement et sont subventionnés pour cela mettent en pratique des actions absolument contraires au but annoncé.

Il détruisent ce que le bon sens et les paysans ont mis en place depuis des générations pour l’intérêt commun.

 

(1) Conservatoire régional des Espaces naturels

(2) http://www.nouvelle-aquitaine.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Plaquette_R-C-version_finale_cle544eb1.pdf

Tags :
, ,