L'info régionale

Réseaux sociaux

Debout pour défendre l’élevage aux abattoirs

Debout pour défendre l’élevage aux abattoirs

Ce mardi 26 septembre, la Coordination Rurale était présente devant les abattoirs pour défendre toute la filière de l’élevage face aux mensonges et provocations des associations véganes.

Ces associations, 269Life en tête, tentent d’imposer à tous un mode de vie personnel. Pour cela, ils n’hésitent pas à accabler les éleveurs, mais aussi les abattoirs et les bouchers. Ne reculant devant rien, ils diffusent leurs vidéos de propagande, leurs mises en scène trompeuses, dégradent des boucheries, manipulent des chiffres… Mardi, ils devaient passer la nuit, debout, en « veillée mortuaire » en « hommage aux victimes du massacre de masse ».

Les CR de Poitou-Charentes, bien décidées à ne pas les laisser tuer les éleveurs et leurs outils de travail, étaient elles aussi présentes aux abattoirs de Confolens (16) et de Sainte Eanne (79).

Barbecue à Confolens

La CR16, accompagnée d’agriculteurs de la Vienne et de la Haute-Vienne, a réuni quelques 60 manifestants, éleveurs mais aussi céréaliers, viticulteurs… Tous étaient là pour soutenir cette action ! Plancha et bonne viande locale pour la convivialité, à 20 mètres des bougies des végans, tous ont pu apprécier le travail de ceux qui remplissent les assiettes françaises.

Aucun point d’accord n’a pu être trouvé malgré une tentative de débat avec les végans. Tout ce qu’ils veulent, c’est la fin de l’exploitation animale et donc de l’élevage. Tout simplement. Pour Frank Olivier, président de la CR16, « on n’accepte pas qu’une minorité veuille imposer ses choix de vie. On est en démocratie, et personne n’est pour la maltraitance animale ici ; ils ne vont pas nous apprendre à soigner nos animaux tout de même ! »

Cette contre-manifestation s’est déroulée dans le calme et la bonne humeur, pour se terminer aux alentours de 22h00.

Nuit debout aussi à Sainte-Eanne

Pour la CR79, il n’était pas non plus question de laisser une minorité d’individus en marge de la société jeter le discrédit sur les métiers de l’élevage.

Plusieurs agriculteurs se sont donc réunis face aux végans et leurs bougies, pour rappeler que les éleveurs sont indispensables à l’environnement, à la société et à l’économie.

Cliquez ici pour accéder à la revue de presse des actions