L'info régionale

Réseaux sociaux

Crise sanitaire : « rompre la spirale infernale »

Crise sanitaire : « rompre la spirale infernale »

Gilles Chatelain, Président de la CR des Savoie, a choisi de prendre la plume pour exprimer son ressenti sur la période exceptionnelle que nous vivons actuellement :

«  Chères collègues, chers collègues,

L’année 2020 se termine comme elle avait commencé. Nous, agriculteurs, sommes impactés par cette crise sanitaire épuisante aux conséquences exponentielles. En effet, l’importante présence du virus sur les Savoie pèse sur notre vie quotidienne, désorganise profondément la vie sociale des territoires, si bien qu’il faut craindre que l’après soit malheureusement différent avec une montée des défiances et de l’individualisme.

J’ai une pensée émue pour toutes les familles touchées et plus particulièrement celles qui ont déploré le décès d’un parent ou d’un proche. Triste fin de vie pour des anciens qui ont tant donné pour le pays et leurs familles souvent nombreuses.

Je salue également les agricultrices qui, lors du premier confinement, ont dû assurer l’enseignement des enfants en plus de leurs tâches habituelles… et cela en pleine période de travail printanier.

Personne n’est en mesure d’établir les réelles conséquences de cette crise mais notre profession s’est une fois de plus adaptée à cette situation nouvelle en faisant « le dos rond ». Les impacts sont très variables en fonction des productions mais ce deuxième confinement va encore plus affecter les viticulteurs et les producteurs en vente directe qui misent sur la consommation des touristes. Notre profession peut être fière de continuer à exercer sans perfusion de l’État. En effet, les aides mises en place pour décaler les charges reportent les soucis et notre métier, ô combien indispensable, est écarté du plan de relance annoncé ou devra encore s’adapter pour y souscrire.

En effet, les attentes sociétales ont le vent en poupe et laisseraient entendre que nous avons tous les défauts et que nous sommes responsables de tous les maux du monde. À la CR, nous faisons confiance aux agriculteurs de la base qui constituent la pièce maîtresse de l’Environnement et contribuent à l’organisation sociale du territoire. Nous soutenons l’écologie de bon sens, de terrain, face à l’écologie politique ou punitive qui encadre tout et nous oppresse petit à petit (ZNT, HVE, PAC 2023, Marais de Chindrieux, etc.).

Notre objectif est la réussite des agricultrices et des agriculteurs qui travaillent intelligemment, enrestantmaîtres de la valeur ajoutée face aux industriels ou aux revendeurs. C’est ainsi qu’ils cultivent également la reconnaissance méritée de nos concitoyens face au mépris ambiant. Nous avons besoin de tout cela pour remplacer au mieux les nombreux départs à la retraite ou les cessations d’activitéprématurés.

À la CR des Savoie, notre engagement d’agriculteurs responsables et bénévoles est un combat digne pour une agriculture plus humaine qui ne soit pas étouffée par le libéralisme mondial, la domination de l’industrie agroalimentaire, la paperasserie et les contrôles qui s’empilent… l’enjeu est tellement important ! L’agriculture fournit une alimentation de qualité aux habitants, qui est aussi leur première assurance santé, et façonne les paysages si emblématiques de nos Savoie.

Je remercie les nouveaux adhérents pour leur confiance mais aussi les administrateurs qui, associés à notre animateur Valentin, vous représentent au mieux afin que notre métier « passion », qui subit un dénigrement sans précédent, ne devienne pas rapidement métier « prison » ! »